Actualité théâtrale

à la Maison de la poésie

"La commission centrale de l’enfance" Texte et interprétation, David Lescot. jusqu’au 9 novembre

Lorsqu’il était enfant, David Lescot passait ses vacances d’été dans les colonies que proposait la "Commission centrale de l’enfance", une association tenue par des juifs communistes, créée après la seconde guerre mondiale pour accueillir des orphelins, enfants de disparus.
Dans ce spectacle qu’il a conçu, il livre en vrac et sans nostalgie les souvenirs qu’il garde de ces moments-là. Il les livre tels qu’ils lui sont revenus en mémoire, parfois avec précision, parfois dans une sorte de confusion tâtonnante et nous donne à voir au bout du compte selon ses propres termes une sorte de petit poème épique, scandé, chanté qui fait le va et le vient entre les temps de l’origine et ceux de l’extinction, entre la petite et la grande histoire.
Muni d’une guitare électrique tchécoslovaque rouge des années soixante, avec un dispositif scénique réduit à un ou deux projecteurs, une bascule pour figurer la nuit, ce jeune homme aux multiples talents de musicien, de chanteur et d’auteur nous entraîne dans une atmosphère de cabaret minimaliste.
« La commission centrale de l’enfance » est la reprise du spectacle donné en fin de saison dernière à la Maison de la poésie et que la critique avait unanimement salué.
Auteur, metteur en scène et musicien, David Lescot met en scène ses propres textes dès 1999.
« Les conspirateurs » est sa première pièce. Suivront « L’association » donné en 2002 à l’Aquarium, « L’amélioration » au programme du théâtre du Rond-Point en 2004.
Sa pièce « Un homme en faillite » qu’il met en scène pour la Comédie de Reims, reprise au théâtre de la ville en 2007 obtient le Prix du syndicat national de la critique. Elle sera jouée à Edimbourg et en Allemagne et mise en espace à New-York, Buenos Aires, Stuttgart…
David Lescot enseigne les Arts du Spectacle à l’Université ParisX-Nanterre.
Ses textes sont publiés aux Editions Actes Sud-Papiers.
Francis Dubois

Maison de la Poésie
Passage Molière, 157 rue Saint-Martin 75 003 Paris.
Réservations au 01 44 54 53 00 ou www.maisondelapoesieparis.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « L’éveil du Printemps » de Alat Fayez
    A est un jeune étudiant, habitant de la planète Platonium. Il rêve d’aller un jour vivre sur la Terre qui le fascine à chaque fois qu’il la voit se lever, belle et impressionnante de luminosité... Il... Lire la suite (16 janvier)
  • « Cirque Plein d’Air » Les Caramels fous
    Au début du siècle dernier, un cirque installé à la périphérie de Paris et qui avait jusqu’ici joui d’un grand succès se retrouve subitement au bord de la faillite. La mort de la femme à barbe qui... Lire la suite (16 janvier)
  • « Nos éducations sentimentales »
    Dans L’éducation sentimentale, Flaubert faisait le portrait d’un jeune homme Frédéric qui arrivait à Paris prêt à se lancer à la conquête de la capitale. À la recherche d’une position sociale enviable,... Lire la suite (15 janvier)
  • « L’autobus »
    Ils sont neuf voyageurs dans un autobus dont le conducteur invisible semble avoir pris son indépendance, ne respectant ni les horaires ni le code de la route ni même le trajet, un voyage infernal... Lire la suite (12 janvier)
  • « Le souper »
    Le 6 juillet 1815 alors que la défaite de Napoléon est consommée, que les troupes coalisées sont dans Paris et que la révolte populaire gronde, Talleyrand, homme politique et diplomate à la carrière... Lire la suite (12 janvier)