Actualité

La crise de recrutement dans le second degré s’amplifie

Les résultats aux concours externes viennent d’être publiés dans leur intégralité.
La crise de recrutement qui touche plusieurs disciplines depuis plusieurs années n’est en rien résorbée. Elle s’est même aggravée !
La perte de postes s’ajoute à celle des concours réservés qui dépasse les 1200 postes.

L’an dernier, le nombre de postes mis aux concours externes dans les disciplines générales et techniques avait permis de recruter 8957 lauréats contre 8657 cette année. Cette diminution est due à la baisse du nombre de postes offerts mais aussi à l’augmentation du nombre de postes non pourvus dans plusieurs disciplines (1443 en 2016 soit 13,9% du total des postes mis aux concours et 1473 postes en 2017 soit 14,3%.
Ce sont toujours les mêmes disciplines qui sont touchées : anglais (-354, 27,4%), maths (-527, 27,7%), lettres modernes (-151, 11,7%), lettres classiques (-145, 63,04%), allemand (-220, 55,76%), éducation musicale(-33, 24,2%), disciplines technologiques.
Ajoutons lors de cette session 37 (18,5%) postes en arts plastiques non pourvus.

Ces résultats ne permettront pas de couvrir les besoins en enseignants nécessaires à l’amélioration des taux d’encadrement, aux remplacements, à la lutte contre l’échec scolaire. Le gouvernement précédent bien que se félicitant d’’une hausse du nombre d’inscrits en octobre 2016 n’a pas permis à ces candidats de préparer les concours dans de bonnes conditions.
Le SNES FSU réitère sa demande de mesures de pré-recrutement, d’aides financières permettant d’attirer des étudiants vers les métiers de l’enseignement et leur donnant ainsi la possibilité de préparer les concours dans de bonnes conditions.

Paris le 7 juillet 2017

Autres articles de la rubrique Actualité