Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film d’Antonin Peretjatko (France)

"La loi de la jungle" Sortie en salles le 15 juin 2016.

Marc Chataigne est stagiaire au Ministère de la Norme, pourquoi pas ! Sa hiérarchie l’envoie en mission en Guyane pour rédiger un rapport sur le projet "Guyaneige" qui devrait donner existence la création de la première station de ski dans la jungle et relancer le tourisme dans la colonie française.

Cinéma : Les lois de la jungle

La mission n’est pas simple et la nature mi fantaisiste, mi lunaire du jeune fonctionnaire ne va pas simplifier les choses et donner lieu à l’essentiel du film.

D’autant plus que ses responsables à Paris l’ont flanqué d’une assistante qui n’a pas froid aux yeux et dont le comportement est parfois imprévisible.

Il y avait matière à réaliser une comédie trépidante sur cet argument mais Antonin Peretjatko semble, pour faire avancer son récit, avoir choisi de passer par le chemin étroit entre la multiplication des clichés (ce qu’il revendique) et une exploitation parcimonieuse des gags dont il a émaillé son scénario sans compter.

Du coup, son film souffre paradoxalement à la fois d’une cadence endiablée et d’un manque de rythme.

Les gags surviennent en vrac. Ils sont d’inspiration inégale, souvent prévisibles.

Le potentiel comique de Vincent Macaigne atteint vite ses limites et celui de Tarzan, sa coéquipière que joue Vimala Pons, tombe souvent en panne ; le tout donnant au final un film plus agité que rythmé, un peu traînant, à la recherche d’un vrai souffle.

La jungle où se sont égarés les deux protagonistes fournit l’essentiel de la dynamique comique du récit avec l’apparition d’insectes de toutes sortes, ses serpents pacifiques, voraces ou menaçants, ses singes farceurs, des racines au sol pour trébucher, des lianes pour se déplacer et des branches maîtresses d’ arbres pour faire des lits de fortune.

Mais la jungle du titre n’est pas seulement un espace de végétation enchevêtrée où on a toutes les chances de s’égarer. Le récit nous prouve que la jungle peut être également urbaine, administrative, économique ou politique et entre deux effets comiques, Antonin Peretjatko s’attaque aux pratiques des décideurs en haut lieu, aux rouages machiavéliques, à des tractations mensongères.

" Les lois de la jungle " renvoie aux comédies françaises célèbres reposant sur des couples d’acteurs menant tambour battant des aventures rocambolesques.

Quand Jean-Paul Rappeneau réunissait Catherine Deneuve et Yves Montand ou De Broca, Jean-Paul Belmondo et Françoise Dorléac, ils s’appuyaient sur un scénario solide, un enchaînement d’aventures qui n’étaient pas seulement une suite de gags à répétition plus ou moins efficaces.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Victor et Célia »
    Victor et Ben, deux jeunes trentenaires employés coiffeurs, ont pris la décision d’ouvrir leur propre salon de coiffure. Tout est en place pour que leur projet se réalise mais Ben sans doute victime... Lire la suite (22 avril)
  • « La miséricorde de la jungle »
    1998, dans la région de Kivu à la frontière entre le Congo et le Rwanda. Pendant que la deuxième guerre du Congo fait rage, le sergent Xavier héros de guerre rwandais et le jeune soldat Faustin ont... Lire la suite (22 avril)
  • « Monrovia, Indiana »
    Monravia est une petite agglomération du Midwest américain de mille quatre cents habitants. Elle a la particularité d’avoir voté à soixante seize pour cent en faveur de Donald Trump aux dernières... Lire la suite (21 avril)
  • « Mais vous êtes fous »
    Roman est dentiste. Avec Camille, ils forment un couple assorti et heureux et sont tous deux comblés par la présence auprès d’eux de leurs deux petites filles. Mais depuis longtemps Roman cache à... Lire la suite (21 avril)
  • « L’Adieu à la nuit »
    Muriel est une grand mère comblée le jour où elle apprend que son petit fils de vingt ans va venir passer quelques jours avec elle avant son départ pour le Canada. Mais très vite, intriguée par son... Lire la suite (20 avril)