Actualité théâtrale

Au petit Louvre, jusqu’au 28 juillet

La nuit juste avant les forêts Avignon off

Tout d’abord, il y a le texte, dur, puissant, superbe, qui résonne fortement avec l’actualité. Et pourtant, Bernard-Marie Koltes l’a écrit et fait représenter dans le Off d’Avignon en 1977. Il ne sera édité par Jérôme Lindon que 11 ans plus tard et l’éditeur ne saura pas dans quelle catégorie le classer : théâtre, roman ?
C’est un long soliloque de presque une heure et demie. Celui qui ne se désigne que comme "l’étranger" s’adresse à un inconnu, le sollicite pour une chambre, mais surtout, en revenant sur des anecdotes de sa vie, lui déballe sa solitude, son mal-être et sa peur de tous ceux qui sont "passés de l’autre côté", du côté obscur de la force, dirait-on dans un autre contexte.

Et puis, il y a cette formidable idée de la metteuse en scène, Cecile Rist, qui consiste à placer l’acteur dans l’allée centrale, au niveau des 4ème ou 5ème rang et à le faire s’adresser au spectateur assis là (qu’il installera aussi quelque temps sur scène). Et encore, l’accompagnement musical nostalgique de Bastien d’Asnieres.
Enfin, et ce n’est pas le moins important, il y a la performance de l’acteur Guillaume Tobo, qui ne nous laisse aucun répit et accentue la force du texte.
On ressort de ce spectacle profondément impressionné.

Sylvie Chardon

Le petit Louvre, salle Van Gogh
Tous les soirs sauf le 24 à 22h
23 rue Saint-Agricol - Avignon
04 32 76 02 79

accueil

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « À deux heures du matin »
    Pourquoi cet homme n’a-t-il pas allumé son téléphone portable depuis trois jours, pourquoi a-t-il effacé son compte facebook pour le rouvrir peu après sous un autre nom, pourquoi n’a-t-il pas pris... Lire la suite (17 septembre)
  • « Danser à la Lughnasa »
    Un jeune homme se souvient de l’été 1936 dans la maison familiale isolée en Irlande où il vivait avec sa mère et ses quatre tantes. Michaël s’en souvient car il y eut cet été là le retour de son oncle,... Lire la suite (16 septembre)
  • « Les naufragés » suivi de « La fin de l’homme rouge »
    Après Ressusciter les morts , Emmanuel Meirieu s’attache à nouveau à adapter deux livres témoignages, Les naufragés, avec les clochards de Paris de Patrick Declerck et La fin de l’homme rouge de... Lire la suite (16 septembre)
  • Théâtre 14
    Les nouveaux directeurs du théâtre 14, Mathieu Touzé et Édouard Chapot, proposent aux abonnés et aux curieux, pendant la durée des travaux au théâtre qui vont durer jusqu’au 20 janvier, UN PARCOURS... Lire la suite (13 septembre)
  • « Tempête en juin »
    Ce sont les deux parties de Suite française que Virginie Lemoine et Stéphane Laporte ont adapté et mis en scène (Virginie Lemoine seule pour la seconde partie) dans ces deux spectacles. Irène... Lire la suite (13 septembre)