Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Marion Hänsel (Belgique-France-Allemagne)

"La tendresse" Sortie en salles le 2 octobre 2013

Frans et Lisa sont divorcés depuis quinze ans. Frans a refait sa vie avec une nouvelle compagne. Lisa s’est résignée et habituée à la solitude.
Mais le jour où leur fils, à la suite d’un accident de ski, se retrouve à l’hôpital, l’un et l’autre répondent présents et décident de se rendre ensemble à son chevet.
Leurs retrouvailles amicales les renvoient, au cours du voyage, aux souvenirs de leur vie commune.
Une foule de petits détails refont surface, dans leur façon d’être, dans des gestes ou des réactions qui n’ont pas changé.
Et la tendresse qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre est restée intacte.
La tendresse dont il est question dans le film de Marion Hänsel ne concerne pas seulement l’ancien couple mais également celle que le père et la mère éprouvent pour leur fils.
C’est encore celle que le fils a pour sa petite amie ou celle, passagère que Lisa éprouve pour l’auto-stoppeur qu’elle prend à bord de sa voiture avec qui, en rien de temps, est née une sympathie réciproque…
"La tendresse" est un film qui effleure les choses, tout en demi-teintes. Un film nostalgique mais joyeux où chacun, dans les circonstances, montre le meilleur de soi mais sans pour autant tomber dans l’angélisme.
S’il reste une seule chambre de libre dans le Centre où les parents ont rendez-vous avec leur fils, Frans et Lisa ne la partageront pas. Par délicatesse, par pudeur et peut-être pour garder intacte la tendresse qu’ils ressentent.
Et au cours de la nuit blanche qu’elle va vivre, Lisa va savourer, au bénéfice des paysages nocturnes, le plaisir de ces retrouvailles, le bonheur du souvenir ressuscité ou une petite amertume persistante.
Un beau film, juste, généreux, tendre mais sans mièvrerie où excellent Olivier Gourmet et Marilyne Canto.
Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Sympathie pour le diable »
    Sarajevo, novembre 1992, quelques jours après le début du siège. Le reporter de guerre Paul Marchand, au péril de sa vie, nous plonge au sein d’un combat fratricide qui se déroule dans un fracas... Lire la suite (23 novembre)
  • « Indianara »
    Dans un Rio de Janeiro où la colère grandit et où les minorités sont menacées, une femme Indianara, aidée d’une poignée de fidèles à ses idées, mène un combat acharné pour la liberté et la survie des... Lire la suite (22 novembre)
  • « Les enfants d’Isadora »
    A la suite de la disparition de ses deux jeunes enfants par noyade, Isadora Duncan, danseuse mythique qui devait elle aussi connaître une fin tragique, a composé un solo d’adieu intitulé « La mère... Lire la suite (19 novembre)
  • « Terminus Sud »
    Dans un pays en plein chaos plongé dans un climat d’insécurité et de conflit armé où chaque partie rivalise d’actes de violence, un médecin tente de continuer à accomplir sa mission de soignant sans... Lire la suite (18 novembre)
  • « Vivre et chanter »
    Zhao Li dirige une troupe d’opéra traditionnel de Sichuan composée d’hommes et de femmes qui vivent et travaillent ensemble depuis dix années dans la banlieue de Chengdu. Lorsqu’elle reçoit un... Lire la suite (18 novembre)