Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

Un travail de mémoire.

« La torture de l’armée pendant la guerre d’Algérie, 1954-1962 » Raphaëlle Branche

Raphaëlle Branche, dans « La torture de l’armée pendant la guerre d’Algérie, 1954-1962 », a épluché les archives enfin ouvertes de cette période et a recueilli des témoignages de « survivants » qui commencent seulement à parler. Jusque-là, cette guerre qui n’a jamais dit son nom, a été enterrée pour éviter le bilan des gouvernants. Ils ont ainsi tué la mémoire. L’auteure livre un travail qui tient autant de l’anthropologie que de l’histoire politique tout en donnant de la place à celle des mentalités pour expliquer l’acceptation de la torture. Elle situe cette guerre non pas dans la continuité de la Résistance – contradictoirement - mais dans celle de la guerre d’Indochine. Les mêmes méthodes se retrouvent. Le fonctionnement de l’Institution militaire s’entremêle avec les comportements individuels et la violence de la guerre pour arriver à faire voler en éclats les barrières de la conscience et de notre humanité. Une analyse qui permet de comprendre la guerre d’Algérie, le silence coupable des survivants, la haine inscrite dans les affrontements, la vengeance... Une guerre coloniale qui se traduit par le racisme, l’exclusion, le sentiment de supériorité de cette armée chargée de la répression et l’oubli de cette affreuse barbarie voulue et organisée par les pouvoirs en place.

Littérature : La torture de l'armée...

En même temps, cette description est universelle. Toutes les guerres ont les mêmes conséquences. Les civils ne veulent pas reconnaître leur responsabilité, celle d’avoir laissé faire et laissé sur le bord de la vie les soldats chargés d’une mission barbare... pour gagner une guerre qu’ils ne pouvaient que perdre...

Pour retrouver la mémoire…

Nicolas Béniès

« La torture de l’armée pendant la guerre d’Algérie, 1954-1962 », Raphaëlle Branche, Folio/Gallimard.

Autres articles de la rubrique Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

  • « Trouver l’enfant », Rene Denfeld
    « Trouver l’enfant » est un titre à tiroirs. Trouver l’enfant qui a disparu, un jour, dans l’Oregon alors que les parents s’échinaient à trouver un vrai sapin. La neige a tout recouvert, les traces comme... Lire la suite (27 février)
  • « La poule aux œufs d’or », Claude Izner
    La saga des sœurs Izner dans ce Paris des années 20, étrange, secoué par le jazz, les comédies musicales, Cocteau, les surréalistes, la révolution russe… se poursuit dans ce troisième opus, « La poule... Lire la suite (27 février)
  • « Les compromis », M. Calligaro et E. Cardère
    Une députée européenne, Sandrine Berger, écologiste, a été assassinée le jour où elle devait présenter un rapport sur les scandales du moteur diesel. Point de départ d’une enquête qui fait découvrir les... Lire la suite (26 février)
  • « La légende de Jack », Hervé Gagnon
    « Jack, The Ripper » a défrayé la chronique londonienne dans les années 1898. Un tueur en série de prostituées qui éventrait ses victimes dans les bas fonds de la capitale britannique, le district de... Lire la suite (26 février)
  • "Dans l’ombre du brasier"
    Hervé Le Corre nous fait pénétrer « Dans l’ombre du brasier », le brasier du Paris de mai (les 18 et 19 pour être exact) 1871. La Commune vit ses derniers instants. Les combattant.e.s veulent encore y... Lire la suite (16 février)