Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Kore-Eda Hirokazu (France)

« La vérité » Sortie en salles le 25 décembre 2019 .

Fabienne, une actrice française célèbre est la mère de Lumir, scénariste mariée et mère d’une petite fille qui vit à New-York. La parution des mémoires de Fabienne a incité Lumir et sa petite famille à revenir en France dans la maison de l’enfance.

Mais très vite, les retrouvailles entre la mère et la fille multiplient les confrontations qui bientôt vont virer au règlement de compte ; vérités cachées, rancunes inavouées et enfouies, amours impossibles se révèlent sous le regard médusés des deux maris.

Fabienne est en plein tournage d’un film de science fiction où elle joue la fille âgée d’une mère restée éternellement jeune.

Réalité et fiction se confondent contraignant mère et fille à se rapprocher et bientôt à se retrouver.

« La vérité » est le premier film que Kore-Eda Hirokazu, réalisateur japonais réputé, tourne à l’étranger. Ses dernières réalisations telles que« Tel père, tel fils », « Notre petite sœur » et tout récemment, « Une affaire de famille » ont été toutes saluées, voire couronnées de prix dans de nombreux festivals.

Cinéma : La vérité

« La vérité » est un film sur la famille et même si l’action se situe dans un contexte particulier, les ressorts psychologiques, les rapports entre les personnages sont semblables à ceux qui pourraient survenir dans un contexte plus commun. Si beaucoup de séquences mettent en présence et en opposition Fabienne et Lumir, tout ce qui se joue à la périphérie de leurs relations tisse une trame narrative passionnante avec des personnages secondaires qui trouvent leur place.

La distribution est dominée par les deux têtes d’affiche, Catherine Deneuve et Juliette Binoche réunies pour la première fois et qui font des compositions savoureuses dans une tonalité entre la franche comédie des situations et la complexité des rapports mère-fille.
IL y a dans cette rencontre-confrontation une sorte de bonheur qui irradie et selon les propres propos de Kore-Eda Hirokazu «  si un vent de fraîcheur, de gaieté et de liberté souffle sur le film alors même qu’il se déroule en grande partie en intérieur, dans une maison de famille, c’est incontestablement parce que le charme et la bienveillance de Catherine( Deneuve)et Juliette (Binoche) l’irradient de bout en bout »

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « L’état sauvage »
    Aux États-Unis, en 1861, la guerre de Sécession fait rage. Une famille de colons français décide de quitter le Missouri où ils étaient installés depuis vingt ans. Le père Edmond, le mère Madeleine et... Lire la suite (23 février)
  • « Des hommes »
    Alice Odiot et Jean-Robert Vialet ont obtenu l’autorisation de filmer pendant vingt-cinq jours dans l’enceinte de la prison des Baumettes : 30 000 m2 pour 2000 détenus dont la moitié n’a pas trente... Lire la suite (17 février)
  • « Amare Amaro »
    Gaetano, la trentaine est un jeune homme taciturne. Il a succédé à son père dans la boulangerie familiale depuis que celui-ci a cessé ses activités. Même si son pain est très apprécié par la clientèle,... Lire la suite (16 février)
  • « Tu mourras à vingt ans »
    Soudan, dans la province d’Aljazira, à notre époque. Lorsque Sakina présente Muzamil, son nouveau né, au chef religieux du village, celui-ci prédit que l’enfant mourra à vingt ans . Le père qui ne... Lire la suite (10 février)
  • Cycles de réflexion sur le cinéma
    Les dimanches de Varan organisent deux journées sur le thème Filmer le théâtre les 2 et 9 février de 10h à 14h 2 février : Le film de théâtre avec Brigitte Jaques-Wajeman, metteuse en scène et Benoît... Lire la suite (30 janvier)