Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Frederico Veiroj (Uruguay-Espagne)

"La vida ùtil" Sortie en salles le 28 mars 2012

Jorge travaille depuis 25 ans à la cinémathèque uruguayenne. Il est célibataire, vit toujours chez ses parents et le cinéma occupe toute sa vie. Quand la cinémathèque est confrontée à des restrictions financières qui menacent ses activités, Jorge doit reconsidérer sa vie. Sa passion pour le cinéma viendra-t-elle à son secours ?

Le fait que les protagonistes de l’histoire soient joués par des gens qui ont véritablement travaillé à la "cinemateca Uruguaya" et non pas par des acteurs professionnels, apportent au récit un goût d’authenticité.

Le discours de Jorge sur " la décadence de l’art de mentir" a été écrit par Mark Twain et c’est celui qu’il a lui-même prononcé devant des étudiants d’Université.

Jorge le dit face à des étudiants, à la manière d’un acteur qui ne maîtriserait pas encore le texte de son monologue.

"La vida ùtil" est un film qui ne ressemble à rien qu’on ait pu voir sur un écran depuis longtemps. Tourné en noir et blanc et format carré, il a toutes les caractéristiques d’un film des années 50 et pourtant, il est d’une modernité étonnante et son personnage principal, sorte de rond de cuir aveugle à tout ce qui n’est pas cinéma, va renaître de lui-même et de sa passion.

L’audace toute en discrétion du réalisateur uruguayen n’aura d’égale que celle de son personnage, pas plus Jacques Tati que Buster Keaton car il ne ressemble qu’à lui-même.

Pour tous ceux qui aiment le cinéma et les vraies découvertes dans ce domaine.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Menina »
    Luisa est une fillette d’une douzaine d’années née en France de parents portugais et qui a du mal à trouver son identité. Elle est d’une étonnante maturité. Elle porte un regard incisif sur le monde... Lire la suite (17 décembre)
  • « La promesse de l’aube »
    Depuis son enfance difficile en Pologne en passant par l’épisode de son adolescence à Nice, le jeune Romain va suivre sa mère le long de son chaotique tracé professionnel. Une mère battante avec... Lire la suite (16 décembre)
  • « La juste route »
    En août 1945, dans un petit village du centre de la Hongrie, chacun se prépare au mariage du fils du notaire. Alors que la bourgade est plongée dans l’effervescence de la noce, débarquent du train,... Lire la suite (15 décembre)
  • « Maria by Callas »
    Quand Maria Callas disait « Il y a deux personnes en moi : Maria et Callas », s’agissait-t-il d’une formule ou au contraire, du fruit d’une vraie réflexion à propos de sa vie ? Le film de Tom Volf... Lire la suite (12 décembre)
  • « Soleil battant »
    Gabriel et Iris, un couple de trentenaires, sont retournés dans la maison familiale au Portugal où ils ont vécu quelques années auparavant, au cours de vacances, un terrible drame qui les a privés à... Lire la suite (12 décembre)