Actualité théâtrale

au Théâtre du Rond-Point, jusqu’au 14 novembre

"La vie va où ?…" Un spectacle de et par Michèle Guigon.- Mise en scène Anne Artigau et Susy Firth

"Pourquoi c’est quand le cœur est vide qu’il est si lourd" s’interroge Michèle Guigon qui a traversé la maladie, qui a fait ce voyage incertain, éprouvant, dont on ne connaît pas toujours la destination. "Le cancer" est un mot qu’on n’ose pas même prononcer de peur qu’il nous saisisse. Pourtant, ajoute-t-elle, quand on prononce le mot "château" c’est pas pour autant qu’il arrive ! Le monologue que l’auteur-comédienne joue sur le plateau de la salle Jean Tardieu est dans ces tonalités-là, dans ces variations, allant sans cesse de la réalité d’une difficile épreuve à l’humour décapant, à de vrais pieds de nez à cette maladie qui ronge, résiste et, parfois, bat en retraite.
La vie est-elle le meilleur remède contre la mort quand elle rôde. Et quand elle a épuisé la ressource des mots, la force qu’elle développe, avant de retrouver un nouvel élan, une autre énergie, Michèle Guigon reprend son souffle en épaulant son accordéon et en chantant une chanson. Elle en interprète quatre au cinq au cours de son spectacle qui, à la fois s’intègrent parfaitement au propos et créent une rupture bienvenue.

© Giovanni Cittaddini Cesi

"La vie est une pratique, pas une théorie" et la voilà qui, comme pour se faire pardonner d’avoir été un instant grave, se lance sur un délectable moment à propos des trous de mémoire ou sur un autre moment désopilant à propos de la rubrique nécrologique dans les journaux.
Un spectacle drôle, tonique, une belle leçon de vie.
Francis Dubois

Théâtre du Rond-Point
2bis avenue Franklin Roosevelt
75 008 Paris
Renseignements et Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 44 95 98 21 / www.theatredurondpoint.fr

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La putain du dessus » Une pièce d’Antonis Tsipianitis
    « La putain du dessus » d’Antonis Tsipianitis, une pièce qui connaît un très grand succès en Grèce, retrace le destin d’une femme née dans une petite ville industrielle du nord-ouest du pays. Jeune,... Lire la suite (21 octobre)
  • « Pièce en plastique »
    Dans cette pièce écrite en 2015, Marius von Mayenburg met en scène une famille, bien installée socialement, dont il excelle à montrer les rêves avortés, les contradictions, les frustrations et le mal... Lire la suite (20 octobre)
  • « Le poète aveugle »
    Jan Lauwers appartient à une génération d’artistes reconnus dans toute l’Europe, qui réinvente une écriture où se mêlent théâtre, musique, installation et danse. C’est la première fois qu’il est invité à La... Lire la suite (20 octobre)
  • « Haskell Junction »
    C’est à l’occasion d’un voyage au Canada, où il découvre la ville de Stanstead installée sur la frontière canado-étasunienne que Renaud Cojo a l’idée de cette pièce. À l’heure où des migrants poussés par... Lire la suite (19 octobre)
  • « La famille royale »
    Inspirée du roman éponyme de William T. Vollmann, cette vaste fresque dresse le portrait d’une Amérique coupée en deux, le monde des affaires, du show-business, des casinos et de la finance d’un côté,... Lire la suite (16 octobre)