Actualité théâtrale

au Théâtre du Rond-Point, jusqu’au 14 novembre

"La vie va où ?…" Un spectacle de et par Michèle Guigon.- Mise en scène Anne Artigau et Susy Firth

"Pourquoi c’est quand le cœur est vide qu’il est si lourd" s’interroge Michèle Guigon qui a traversé la maladie, qui a fait ce voyage incertain, éprouvant, dont on ne connaît pas toujours la destination. "Le cancer" est un mot qu’on n’ose pas même prononcer de peur qu’il nous saisisse. Pourtant, ajoute-t-elle, quand on prononce le mot "château" c’est pas pour autant qu’il arrive ! Le monologue que l’auteur-comédienne joue sur le plateau de la salle Jean Tardieu est dans ces tonalités-là, dans ces variations, allant sans cesse de la réalité d’une difficile épreuve à l’humour décapant, à de vrais pieds de nez à cette maladie qui ronge, résiste et, parfois, bat en retraite.
La vie est-elle le meilleur remède contre la mort quand elle rôde. Et quand elle a épuisé la ressource des mots, la force qu’elle développe, avant de retrouver un nouvel élan, une autre énergie, Michèle Guigon reprend son souffle en épaulant son accordéon et en chantant une chanson. Elle en interprète quatre au cinq au cours de son spectacle qui, à la fois s’intègrent parfaitement au propos et créent une rupture bienvenue.

© Giovanni Cittaddini Cesi

"La vie est une pratique, pas une théorie" et la voilà qui, comme pour se faire pardonner d’avoir été un instant grave, se lance sur un délectable moment à propos des trous de mémoire ou sur un autre moment désopilant à propos de la rubrique nécrologique dans les journaux.
Un spectacle drôle, tonique, une belle leçon de vie.
Francis Dubois

Théâtre du Rond-Point
2bis avenue Franklin Roosevelt
75 008 Paris
Renseignements et Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 44 95 98 21 / www.theatredurondpoint.fr

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La 7è vie de Patti Smith »
    Dans la banlieue de Marseille en 1976, une jeune adolescente au corps androgyne, timide et mal dans sa peau, entend lors d’une soirée entre amis un disque avec la voix de Patti Smith et son cri... Lire la suite (20 février)
  • « Les grands rôles »
    On entend une démarche boiteuse et un acteur arrive en traînant une chaise qui fait le bruit de sa canne. Le monologue de Richard III démarre et le rire aussi quand un acteur échappé de Lucrèce... Lire la suite (19 février)
  • « Fanny et Alexandre »
    Les spectateurs finissent de s’installer dans la salle Richelieu et Denis Podalydès s’avance au bord du plateau, vêtu d’un long manteau de scène, pour leur rappeler d’éteindre leurs téléphones... Lire la suite (18 février)
  • « La conférence des oiseaux »
    Il y a quarante ans Jean-Claude Carrière adaptait pour Peter Brook l’un des plus célèbres contes soufi du Persan Farid Uddin Attar (1142-1220). La conférence des oiseaux raconte comment, encouragés... Lire la suite (14 février)
  • « Premier amour »
    Sami Frey reprend cette nouvelle de Samuel Beckett, écrite en 1946, qu’il avait créée il y a dix ans. On y trouve déjà l’image de ces clochards célestes que seront, dans En attendant Godot , Vladimir et... Lire la suite (7 février)