Actualité théâtrale

au Théâtre du Rond-Point, jusqu’au 14 novembre

"La vie va où ?…" Un spectacle de et par Michèle Guigon.- Mise en scène Anne Artigau et Susy Firth

"Pourquoi c’est quand le cœur est vide qu’il est si lourd" s’interroge Michèle Guigon qui a traversé la maladie, qui a fait ce voyage incertain, éprouvant, dont on ne connaît pas toujours la destination. "Le cancer" est un mot qu’on n’ose pas même prononcer de peur qu’il nous saisisse. Pourtant, ajoute-t-elle, quand on prononce le mot "château" c’est pas pour autant qu’il arrive ! Le monologue que l’auteur-comédienne joue sur le plateau de la salle Jean Tardieu est dans ces tonalités-là, dans ces variations, allant sans cesse de la réalité d’une difficile épreuve à l’humour décapant, à de vrais pieds de nez à cette maladie qui ronge, résiste et, parfois, bat en retraite.
La vie est-elle le meilleur remède contre la mort quand elle rôde. Et quand elle a épuisé la ressource des mots, la force qu’elle développe, avant de retrouver un nouvel élan, une autre énergie, Michèle Guigon reprend son souffle en épaulant son accordéon et en chantant une chanson. Elle en interprète quatre au cinq au cours de son spectacle qui, à la fois s’intègrent parfaitement au propos et créent une rupture bienvenue.

© Giovanni Cittaddini Cesi

"La vie est une pratique, pas une théorie" et la voilà qui, comme pour se faire pardonner d’avoir été un instant grave, se lance sur un délectable moment à propos des trous de mémoire ou sur un autre moment désopilant à propos de la rubrique nécrologique dans les journaux.
Un spectacle drôle, tonique, une belle leçon de vie.
Francis Dubois

Théâtre du Rond-Point
2bis avenue Franklin Roosevelt
75 008 Paris
Renseignements et Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 44 95 98 21 / www.theatredurondpoint.fr

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Comparution immédiate II : une loterie nationale ? »
    Plusieurs pièces se sont attachées ces derniers mois au spectacle des prétoires. Ce qui s’y passe ressemble souvent à du théâtre, les prévenus comme les avocats, le procureur et les juges se mettant en... Lire la suite (21 janvier)
  • « Le reste vous le connaissez par le cinéma »
    Présentée en juillet dernier au festival d’Avignon, cette version contemporaine des Phéniciennes d’Euripide, écrite par l’auteur britannique Martin Crimp et mise en scène par Daniel Jeanneteau, est... Lire la suite (20 janvier)
  • « Une histoire d’amour »
    Justine sort d’une histoire d’amour avec un garçon et tombe amoureuse de Katia, un amour brûlant. Justine veut un enfant, Katia trop blessée par la vie est très réticente. L’enthousiasme de Justine... Lire la suite (19 janvier)
  • « Dépendances »
    Deux frères, Henri et Tobias se retrouvent dans un appartement vide et un peu délabré qui fut celui de leur famille. Ils attendent leur frère Carl, qui comme d’habitude est en retard, pour décider de... Lire la suite (18 janvier)
  • « Un conte de Noël »
    La metteuse en scène Julie Deliquet a fait des études de cinéma et s’est toujours intéressée au rapport entre théâtre et cinéma, comme elle l’avait si bien montré avec Fanny et Alexandre créé l’an passé... Lire la suite (17 janvier)