Éditos

Laïcité

Une fois de plus le Rassemblement national a montré son vrai visage. En humiliant une mère voilée, accompagnant une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, l’élu, responsable de l’incident, révèle, à qui l’ignorait encore, la nature profondément raciste de son parti.

C’est au nom du principe de laïcité qu’il a affirmé agir. Ouvrant la boîte de Pandore, il a suscité les réactions en chaîne. Le gouvernement a participé au concert dans la cacophonie la plus complète. Le Premier ministre a rappelé la loi mais le ministre de l’Éducation a saisi l’opportunité pour s’épancher sur la question du voile musulman dans la société et sur sa conception de la défense des droits des femmes. Il a même exigé des excuses d’un député qui a eu l’outrecuidance de relever le mélange des genres.

Le principe de laïcité vise justement à préserver la liberté de conscience, de croyance et de culte de chacun. L’intervention de J.-M. Blanquer, faisant part de son sentiment sur ce qui est « souhaitable » ou ne l’est pas, est particulièrement malvenue de la part d’un ministre. Légiférer ou commenter, il faut choisir. Mais plus que tout, quand la société se fracture chaque jour davantage, l’École a besoin de sérénité et non de polémiques stériles.

Elle doit obtenir les moyens de remplir ses missions : permettre l’émancipation par les savoirs, favoriser l’esprit critique et offrir à chacun la possibilité de s’affranchir de tous les déterminismes. C’est ce message-là qu’auraient souhaité entendre les personnels de l’Éducation.

Autres articles de la rubrique Éditos

  • Les jours d’après
    Impréparation, improvisation, contradictions, les substantifs abondent pour qualifier la gestion calamiteuse de la crise sanitaire et le plan de retour des élèves en classe. N’écoutant ni Conseil... Lire la suite (21 mai)
  • Cavalier seul
    En période de crise sanitaire, la parole de l’État est attendue et scrutée. Elle doit éviter de nourrir l’anxiété, être mesurée. Coup de théâtre, le président de la République a annoncé un déconfinement à... Lire la suite (25 avril)
  • Aux fraises !
    Le ministre de l’Agriculture, emphatique, lance un appel aux personnes désœuvrées afin de « rejoindre la grande armée de l’agriculture française ». À sa rescousse, sa collègue, porte-parole du... Lire la suite (28 mars)
  • Solidarité avant tout !
    Tout d’abord, nous espérons que vous et vos proches vous portez bien. Dans le contexte actuel, c’est la priorité. Nous sommes aussi solidaires avec les personnels soignants, en première ligne face à... Lire la suite (17 mars)
  • Parlons plus fort !
    Très solennellement, le ministre de l’Éducation a annoncé le lancement d’une grande consultation des professeurs. En même temps, se tiennent des réunions où l’on est censé discuter de la revalorisation... Lire la suite (7 mars)