Actualité théâtrale

Théâtre 14 jusqu’au 25 février 2012

"Le Bourgeois gentilhomme" de Molière. Mise en scène Marcel Maréchal Partenaire Réduc’snes

Monsieur Jourdain est un riche marchand dont l’ambition est d’être socialement reconnu et de compter parmi les hommes ordinaires passés au rang des aristocrates.

C’est un tyran domestique qui affiche les caractéristiques les plus déplaisantes des nouveaux riches, un homme antipathique, un personnage noir qui fait du "Bourgeois gentilhomme" la peinture ridicule des parvenus.

Si le personnage s’engouffre dans les travers des prétendus grands de ce monde, il garde une candeur qui le fait s’amuser comme un enfant et le fait appartenir au monde lunaire des clowns.

"Il est le cousin de Laurel et Hardy, de W.C. Fields, de Jerry Lewis et de tant d’autres comiques déments, princes enfants de l’imaginaire" dit Marcel Maréchal.

C’est, guidé par la parenté de Monsieur Jourdain avec ces personnages légendaires de cinéma devenus des références, que Marcel Maréchal a conçu sa mise en scène.

Le spectacle qu’il nous propose au Théâtre 14, s’il respecte totalement le texte et les intentions de Molière, s’en évade par une liberté de bon aloi.

Ce sont les couleurs des costumes et des décors, le jeu débridé des comédiens, le rythme général, qui renouvellent le texte de façon réjouissante.

Le " Bourgeois gentilhomme" de Marcel Maréchal est le spectacle qu’on peut aller voir en famille. Il conviendra autant aux adultes qui en gardent un souvenir scolaire qu’aux plus jeunes qui auront là, une lecture limpide de la pièce et l’accès tout aussi limpide de la critique sociale de l’époque..

Marcel Maréchal est un Monsieur Jourdain réjouissant, un colossal enfant-Roi. Mais toute la distribution serait à citer.

Francis Dubois

20 Avenue Marc Sangnier – Paris 14 -

www.theatre14.fr

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 45 45 49 77

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Ruy Blas »
    Cet été le château de Grignan se met à l’heure de l’Espagne du XVIIème siècle pour accueillir le drame romantique de Victor Hugo. La reine d’Espagne vient d’exiler Don Salluste qui a déshonoré une de ses... Lire la suite (21 juillet)
  • La nuit juste avant les forêts
    Tout d’abord, il y a le texte, dur, puissant, superbe, qui résonne fortement avec l’actualité. Et pourtant, Bernard-Marie Koltes l’a écrit et fait représenter dans le Off d’Avignon en 1977. Il ne sera... Lire la suite (20 juillet)
  • Alain Paris chante les fables de La Fontaine
    Est-ce l’horaire ? Est-ce le lieu très excentré près des remparts de l’Oulle ? Il y avait peu de monde pour ce joli spectacle et c’est bien dommage. Alain Paris chante les fables de La Fontaine,... Lire la suite (17 juillet)
  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)