Actualité théâtrale

Artistic Théâtre, jusqu’au 29 mai 2016

"Le Père Goriot" d’après Honoré de Balzac Adaptation Didier Lesour. Mise en scène Frédérique Lazarini.

En adaptant " Le Père Goriot ", l’immense œuvre balzacienne, Didier Lesour n’a pas choisi la facilité.

Comment transposer sur un plateau de théâtre non seulement le nombre, la diversité, l’étoffe et la qualité des personnages du roman, mais également le fil dramatique du récit et la reconstitution de l’époque.

Didier Lesour, dans son travail d’adaptation, a écarté le foisonnement du roman au profit d’un dépouillement qui prend le contre pied d’une grande production.

Théâtre : le père Goriot

Il a contourné l’aspect "fleuve" et naturaliste de l’histoire et a opté, comme dispositif scénique, pour un modeste castelet de marionnettes.

Un grand panneau percé de fenêtres de dimensions différentes et un jeu de lumières astucieux vont montrer trois comédiens, parfois à visages découverts quand ils interprètent le Père Goriot ou Rastignac, parfois derrière masques et perruques s’agissant de la Baronne de Nucingen, sa soeur ou de madame Vauquier.

Les thèmes principaux du roman sont respectés, la paternité, l’argent, l’ambition, l’ingratitude filiale ou la déchéance sociale, par le biais d’un traitement inattendu du roman, flirtant sans cesse entre réalisme, farce jusqu’au grotesque et une pointe de Comedia del’arte.

C’est enlevé, parfois savoureux et c’est peut-être la bonne occasion pour de jeunes spectateurs de découvrir " Le Père Goriot " à condition que le plaisir du spectacle les amène à lire le roman de Balzac.

Francis Dubois

Artistic Théâtre 45 rue Richard Lenoir 75 011 Paris.

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) 01 43 56 38 32

www.artistic-athevains.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Les monstrueuses »
    Dans le cadre du Focus Femmes ! démarré en septembre, la Maison des Métallos propose une pièce écrite par une femme, qui la joue également, Leïla Anis. En sortant d’un laboratoire d’analyses... Lire la suite (24 novembre)
  • « Memories of Sarajevo »
    Julie Bertin et Jade Herbulot, deux jeunes metteuses en scène nées dans les années 80, ont démarré en 2013 un travail sur l’idée de l’Europe avec une pièce très remarquée Berliner Mauer : vestiges .... Lire la suite (23 novembre)
  • « Le paradoxe des jumeaux » de Jean-Louis Bauer et Elisabeth Bouchaud.
    Après la mort de Pierre Curie, Marie Curie va poursuivre seule et avec la même détermination ses recherches sur la radioactivité avant de faire des découvertes majeures sur le radium et le polonium.... Lire la suite (22 novembre)
  • « Price »
    Dans une petite ville américaine, où l’industrie décline tandis que la pollution et le chômage augmentent, Dany, qui vient de terminer le lycée, s’interroge sur son avenir, tout comme ses copains Larry... Lire la suite (22 novembre)
  • « Carnet de notes »
    Ils sont sept, quatre filles et trois garçons, sans oublier quelques instruments de musique, et l’on s’embarque avec eux pour un voyage dans l’école, de la primaire au lycée. Avec eux on est élève,... Lire la suite (21 novembre)