Actualité théâtrale

Au Théâtre de la Tempête

"Le Projet Conrad" Jusqu’au 25 octobre

Sur scène, une troupe constituée de comédiens noirs et européens entreprend un travail théâtral à partir de la nouvelle de Joseph Conrad "Un avant-poste du progrès" dans laquelle celui-ci dénonce les prémices de la colonisation en Afrique équatoriale à la fin du XIXè
siècle.
La compagnie commerciale belge mise en place par le Roi Léopold II installe un avant-poste du progrès dont le rôle est de créer des écoles, des hôpitaux mais aussi des églises pour faciliter l’évangélisation des populations. Des actions qui sous des apparences humanitaires ne visent qu’à ouvrir la voie à la colonisation. C’est dans ce contexte que deux européens de la compagnie commerciale l’Anversoise remontent le fleuve Congo avant de débarquer dans un comptoir destiné à la récolte de l’ivoire…
SNES_ProjetConrad Le spectacle s’appelle "Le projet Conrad". Nous sommes en 2008, au moment des primaires américaines puis, un peu plus tard, au moment où Obama, candidat démocrate vient d’être désigné. Le contexte historique, l’élection possible d’un homme noir à la tête des Etats-Unis donne un éclairage supplémentaire au texte de Conrad. De vives discussions s’engagent entre les comédiens alimentant autant qu’elles freinent le travail théâtral. Les sujets qu’aborde la nouvelle de Conrad trouvent toutes sortes de résonances avec les problèmes actuels, l’immigration africaine vers l’Europe qui n’est pas sans rappeler la colonisation, le rejet qu’inspirent les gens de couleur, les retombées du progrès…
Le spectacle se partage en trois parties. La première montre le travail théâtral en train de se faire, les avancées, les reculs, le conflits, les emportements et les embrassades. C’est à la fois drôle et pathétique. La deuxième est le filage du spectacle. Dans la troisième partie, le spectateur assiste tel un témoin indiscret, à un conflit interne au groupe des comédiens.
La mise en scène fluide de Philippe Adrien s’accorde avec une troupe de comédiens tous remarquables de naturel et le texte touche à des sujets tellement actuels et palpables... Il faut relire Joseph Conrad et aller un soir à la Tempête.
Francis Dubois

Théâtre de la Tempête
Création collective d’après Joseph Conrad. Adaptation et mise en scène de Philippe Adrien.
Cartoucherie, Route du Champ de Manœuvre -75 012 Paris
Renseignements et Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 43 28 36 36

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La 7è vie de Patti Smith »
    Dans la banlieue de Marseille en 1976, une jeune adolescente au corps androgyne, timide et mal dans sa peau, entend lors d’une soirée entre amis un disque avec la voix de Patti Smith et son cri... Lire la suite (20 février)
  • « Les grands rôles »
    On entend une démarche boiteuse et un acteur arrive en traînant une chaise qui fait le bruit de sa canne. Le monologue de Richard III démarre et le rire aussi quand un acteur échappé de Lucrèce... Lire la suite (19 février)
  • « Fanny et Alexandre »
    Les spectateurs finissent de s’installer dans la salle Richelieu et Denis Podalydès s’avance au bord du plateau, vêtu d’un long manteau de scène, pour leur rappeler d’éteindre leurs téléphones... Lire la suite (18 février)
  • « La conférence des oiseaux »
    Il y a quarante ans Jean-Claude Carrière adaptait pour Peter Brook l’un des plus célèbres contes soufi du Persan Farid Uddin Attar (1142-1220). La conférence des oiseaux raconte comment, encouragés... Lire la suite (14 février)
  • « Premier amour »
    Sami Frey reprend cette nouvelle de Samuel Beckett, écrite en 1946, qu’il avait créée il y a dix ans. On y trouve déjà l’image de ces clochards célestes que seront, dans En attendant Godot , Vladimir et... Lire la suite (7 février)