Actualité théâtrale

du 30 juin au 02 juillet au Festival Vivacité, le 17 juin au Festival Éclats d’arts, le 29 juin au Soleil de la Butte (Paris)

"Le cabaret de la crise"

Difficile digestion des chiffres ? Crise de l’emploi du foie ? Dépression économique et sociale du moral ? Voilà ce qu’il vous faut ! Adèle Frantz et Luigi Cerri, superbes médecins moliéresques du rire et de l’entourloupe, vont vous chanter, vous danser, vous déclamer, vous slamer, vous jouer, vous mimer et vous réciter toutes les croyances économiques néo-libérales qui nous étouffent au quotidien… Mais qui, ici, nous font nous étouffer de rire ! Tout est passé en revue : la métaphore du corps social malade à qui il va falloir prescrire des pilules d’ "austérite", à la récitation de "La Cigale grecque et la fourmi allemande", en passant par la sélection de la meilleure journaliste de la langue de bois (dont le but est de ne jamais dire "pauvre", "exploité", "dominé", "opprimé"). Ces deux comédien-ne-s-là sont des virtuoses du corps et de l’esprit, ils détricotent avec énergie et humour, les pires grossièretés économiques dont on nous abreuve à longueur de médias dominants.

Théâtre : Le cabaret de la crise

Ce cabaret, en verve et en musique, est un indispensable retour aux fondamentaux qui structurent, avec cynisme, notre monde (conflit d’intérêt, consommation outrancière, exclusion de toute pensée alternative, idéologie dominante du "gagnant") qu’Adèle Frantz et Luigi Cerri permettent de remettre à distance, sans jamais se départir de leur rire (jaune parfois ?). Nous sortons de ce cabaret de la crise (de rire) encore plus lucides et combatifs…

Doriane Spruyt

Prochaines dates :

du 30 au 02 juillet au Festival Vivacité, à Sotteville-lès-Rouens

le 17juin au Festival Eclats d’arts, à Meaux

le 29 juin au bar Soleil de la Butte (32 rue Muller, Paris 18ème), à 21h

Site de la compagnie : http://www.compagniecanopee.com/

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « L’expérience de l’arbre »
    En 2008 le jeune acteur Simon Gauchet s’initie pendant un mois au Japon au théâtre Nô de l’école Kongo avec un maître, Tatsushige Udaka. À la fin de sa formation, alors qu’il doit repartir en France, il... Lire la suite (22 novembre)
  • « Nous pour un moment »
    Stéphane Braunschweig adapte pour la quatrième fois un texte du très inventif dramaturge norvégien Arne Lygre. Dans cette pièce se rencontrent, en six séquences assez brèves, une vingtaine de... Lire la suite (21 novembre)
  • « Molly S. »
    Molly S. est devenue aveugle à l’âge de dix mois. Elle est massothérapeute, son mari bricole entre chômage et missions humanitaires. Il a entendu parler d’un ophtalmologue brillant qui, probablement... Lire la suite (20 novembre)
  • « Les Mille et Une Nuits »
    Guillaume Vincent aime les contes et les mythes. Il l’avait déjà prouvé avec Songes et Métamorphoses où il explorait les Métamorphoses d’Ovide. Rien d’étonnant donc à ce qu’il se penche sur Les... Lire la suite (19 novembre)
  • "Motobécane"
    "Motobécane" est repris du 3 novembre au 30 décembre (sauf les 24 et 25 décembre) Novembre : les dimanches à 17h30 et les lundis à 19h Décembre : lundis et mardis à 19h, mercredis à 21h15,... Lire la suite (16 novembre)