Actualité théâtrale

du 30 juin au 02 juillet au Festival Vivacité, le 17 juin au Festival Éclats d’arts, le 29 juin au Soleil de la Butte (Paris)

"Le cabaret de la crise"

Difficile digestion des chiffres ? Crise de l’emploi du foie ? Dépression économique et sociale du moral ? Voilà ce qu’il vous faut ! Adèle Frantz et Luigi Cerri, superbes médecins moliéresques du rire et de l’entourloupe, vont vous chanter, vous danser, vous déclamer, vous slamer, vous jouer, vous mimer et vous réciter toutes les croyances économiques néo-libérales qui nous étouffent au quotidien… Mais qui, ici, nous font nous étouffer de rire ! Tout est passé en revue : la métaphore du corps social malade à qui il va falloir prescrire des pilules d’ "austérite", à la récitation de "La Cigale grecque et la fourmi allemande", en passant par la sélection de la meilleure journaliste de la langue de bois (dont le but est de ne jamais dire "pauvre", "exploité", "dominé", "opprimé"). Ces deux comédien-ne-s-là sont des virtuoses du corps et de l’esprit, ils détricotent avec énergie et humour, les pires grossièretés économiques dont on nous abreuve à longueur de médias dominants.

Théâtre : Le cabaret de la crise

Ce cabaret, en verve et en musique, est un indispensable retour aux fondamentaux qui structurent, avec cynisme, notre monde (conflit d’intérêt, consommation outrancière, exclusion de toute pensée alternative, idéologie dominante du "gagnant") qu’Adèle Frantz et Luigi Cerri permettent de remettre à distance, sans jamais se départir de leur rire (jaune parfois ?). Nous sortons de ce cabaret de la crise (de rire) encore plus lucides et combatifs…

Doriane Spruyt

Prochaines dates :

du 30 au 02 juillet au Festival Vivacité, à Sotteville-lès-Rouens

le 17juin au Festival Eclats d’arts, à Meaux

le 29 juin au bar Soleil de la Butte (32 rue Muller, Paris 18ème), à 21h

Site de la compagnie : http://www.compagniecanopee.com/

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Ploutos »
    L’inégalité des richesses, un thème d’actualité avec les Gilets Jaunes que faisait pourtant déjà vivre Aristophane dans sa dernière comédie en 388 avant Jésus-Christ. Un honnête paysan athénien, Chrémyle,... Lire la suite (12 janvier)
  • « Phèdre »
    Brigitte Jaques-Wajeman nous a fait découvrir chez Corneille des portraits de femmes combattantes qui forçaient l’admiration. Elles se battaient pour défendre leur amour, ou s’en déprendre, alors que... Lire la suite (12 janvier)
  • « Alice traverse le miroir »
    Après le succès d’ Alice et autres merveilles qu’il avait crée en 2015 Emmanuel Demarcy-Mota a souhaité lui donner une suite, celle écrite par Lewis Carroll avec De l’autre côté du miroir . Il a... Lire la suite (Décembre 2019)
  • « Une femme se déplace »
    Une femme se déplace, pas au bout du monde, mais dans le temps de sa vie, « un voyage intrabiographique ». Georgia a tous les attributs d’une femme moderne et heureuse, dynamique, enseignante à... Lire la suite (Décembre 2019)
  • « La valse d’Icare »
    Un musicien qui s’est perdu dans le succès se retrouve au chevet de son fils, plongé dans le coma, et se retourne sur les années qui viennent de s’écouler. Fuyant un père plongé dans ses maquettes... Lire la suite (Décembre 2019)