Actualité théâtrale

Jusqu’au 5 janvier 2013, au Théâtre Paris-Plaine

"Le chat botté" spectacle jeune public – à partir de 4 ans

Ned Grujic, passionné depuis sa jeunesse par la création théâtrale, avec de premiers spectacles montés au collège, reprend, avec la compagnie des Tréteaux de la Pleine Lune sa comédie féerique et musicale conçue dès la fin des années 90.

Comme s’il tournait les pages d’un livre géant représentant à chaque fois un décor différent (moulin, forêt maléfique, cour du roi, château de l’ogre), le spectateur croise une galerie de personnages pittoresques ancrés dans l’imaginaire de l’enfance : un lapin à claquettes, un roi terriblement gourmand, une princesse folle d’étoiles et de planètes, un oiseau géant, un bouffon jongleur, un ogre transformiste, des brigands délirants…

Pour présenter les aventures du chat Astuce et du jeune meunier très pauvre qu’il va aider à devenir le fameux marquis de Carabas… six comédiens-chanteurs-acrobates revêtus de costumes féeriques interprètent pendant une heure une vingtaine de personnages en mêlant allègrement théâtre, chansons, cirque, combats et danse. Librement adaptée du célèbre conte de Charles Perrault, cette comédie féerique et musicale veut porter sur la tradition du conte un regard vivant et contemporain.

Après le Théâtre Paris-Plaine, partenaire Réduc’Snes, jusqu’au samedi 5 janvier à 15h, ce spectacle pourra être découvert à Mérignac le dimanche 10 février à 17h, au Havre (Théâtre de l’Hôtel de Ville) le mercredi 24 avril à 18h30.
Philippe Laville

Espace Paris Plaine
13 rue du Général Guillaumat, 75015 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 40 43 01 82
A 15h : mercredi, samedi, dimanche et tous les jours pendant les vacances scolaires (sauf 24 et 25/12, 31/12 et 1er janvier 2013).

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée »
    Comme chaque semaine le Comte se rend chez la Marquise le jour où elle tient salon. Il craint qu’elle ne soit entourée de la foule habituelle des importuns, mais ce jour-là la météo en a décidé... Lire la suite (14 juin)
  • « L’avare »
    Comme l’a dit Louis Jouvet, ce n’est pas tant une passion de l’argent qui habite Harpagon, qu’une maladie qui le rend stupide, dur et égoïste à un degré magnifique ». C’est ce côté très noir qui habite... Lire la suite (13 juin)
  • « VxH – La voix humaine »
    Une femme attend, seule à côté d’un téléphone, un signe d’amour de celui qui l’a quittée. Elle parle, comprend, l’excuse, s’excuse. Elle aime toujours, s’invente des culpabilités pour ne pas faire face à un... Lire la suite (12 juin)
  • « L’Établi »
    Dans la foulée de mai 1968, des étudiants militants maoïstes choisirent de s’établir en usine pour encourager la création d’un mouvement révolutionnaire au sein de la classe ouvrière. Robert Linhart,... Lire la suite (11 juin)
  • « King Kong Théorie »
    Paru en 2006, l’essai de Virginie Despentes a été présenté comme « un manifeste pour un nouveau féminisme ». Les controverses se déchaînèrent autour du livre où l’auteur parlait du viol qu’elle avait subi... Lire la suite (4 juin)