Actualité musicale, chanson...

Au Ranelagh, partenaire Réduc’snes, jusqu’au 31 décembre 2014

’’ Le concert sans retour” création Cinq de cœur, mise en scène Meriem Menant (’’Emma la clown’’)

Outre le spectacle de Jean-Claude Penchenat (voir notre présentation), voici une autre occasion de découvrir ou redécouvrir ce lieu magnifique qui fêtera ses 120 ans en mai 2015, avec une autre création de grande qualité musicale et humoristique. culture-musique-concert sans retour
Contrairement à ce que pourrait laisser penser l’affiche, et quelques impressions sonores de début de spectacle, on découvre assez vite avec surprise qu’il n’y a aucun piano pour accompagner les Cinq, pas plus qu’un quelconque autre instrument. Tout est interprété a cappella, mais la prouesse des artistes donne l’impression de nombreux environnements instrumentaux, à la manière du beat boxing avec en plus une qualité musicale aussi bien dans le chant lyrique, le jazz que dans les interprétations folkloriques ou de chansons poétiques (Léo Ferré est remarquablement interprété), et un jeu théâtral quasi constant qui ne perturbe pas l’expression musicale.

Cela débute comme un concert plutôt austère nous annonçant un programme romantique uniquement en allemand. Petit frémissement dans la salle comble et on sent que certains se demandent s’ils ne se sont pas fourvoyés. Mais très vite, le premier lied est perturbé - visuellement car musicalement tout continue avec une grande rigueur comme si de rien n’était – par le comportement des deux soprano qui se disputent. Tout en maintenant leur chant, elles arrivent à échanger des propos tendus. culture-musique-Concert sans retour Et, alors que rien ne s’arrête jamais vraiment pendant 1h20, vont se succéder des expressions musicales très différentes, des altercations parfois délirantes, des changements de costumes à vue, des mouvements incessants, tandis que Schubert, Brahms, Bach ou Bizet et Saint-Saens, seront bousculés par Mylène Farmer, Scorpions, Cosma, Nina Simone, Claude Bolling ou John Williams et bien d’autres... Jamais la moindre fausse note ou le moindre faux départ, alors qu’il n’y a aucun chef d’orchestre –apparent en tout cas- et que les cinq artistes sont parfois totalement en ligne sans la possibilité de se faire le moindre signe, et ne peuvent pas se caler sur le moindre accompagnement.

culture-musique-Concert sans retour C’est d’une très grande virtuosité musicale et d’un humour constant, très certainement fortement encouragé par les conseils de Meriem ‘’Emma la clown’’, les entraînant dans son imaginaire, même si les « Cinq de cœur » avaient déjà expérimenté antérieurement une expression musicale qui sait dérailler allègrement, donner à rire, tout en gardant son tempo et sa ligne mélodique. ‘’Cinq de cœur’’ se sont d’abord cinq virtuoses, maîtrisant parfaitement leur instrument qui est leur voix et l’ensemble de leur corps, alliant au sein de leur petit groupe une grande diversité de formations et d’expériences tant instrumentales que théâtrales, dans divers autres groupes et registres pour chacun d’eux : Pascale COSTES et Hélène RICHER (soprano), Sandrine MONT-COUDIOL (alto), Patrick LAVIOSA (ténor, et aussi compositeur…), Fabian BALLARIN (baryton).

Quel dommage que ce quintet vocal ne propose pas de DVD, et uniquement un CD en fin de spectacle, ne permettant pas de retrouver et apprécier toute la qualité et l’humour de leur expression scénique. Courez vite les découvrir, en profitant éventuellement des vacances scolaires de fin d’année, en emmenant enfants ou petits enfants (dès 7-8 ans)…
Philippe Laville

Théâtre Le Ranelagh
5 rue des Vignes – 75016 – Paris

à 21h du mercredi au samedi, et à 17h le dimanche (durée du spectacle 1h20 sans entr’acte).

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 42 88 64 44
www.theatre-ranelagh.com pour découvrir les autres spectacles de la programmation, qui bénéficient également du partenariat “réduc’snes” : jusqu’au 3/1/2015 “ Le carnaval des animaux ”, une ménagerie musicale empruntant à Saint Saëns, Offenbach, Mozart, Schubert, Rossini... “ Jacques Prévert, le joyeux inventaire ! ” avec 3 comédiens, un bain de poésie ludique pour petits et grands...

Autres articles de la rubrique Actualité musicale, chanson...

  • « L’affaire Moussorgsky »
    Lorsqu’il était enfant, Alain Pierre, fondateur du septet de jazz Les 5000 doigts du Docteur K et directeur musical de ce spectacle, avait dans sa chambre un tourne-disque et des disques. Il en... Lire la suite (25 septembre)
  • La longue mémoire...
    "Le soir, je délivrais des mots de ma mémoire Que j’avais embarqués sur un grand crayon gris ; Ils respiraient encore la fureur de l’histoire Et, sur mon papier blanc ils se sont assoupis..." Sous... Lire la suite (4 mars)
  • L’intégrale Serizier
    Si vous avez manqué en janvier 2018, cet hommage à Jacques Serizier, présenté alors chez nos amis du regretté Théâtre de la Vieille Grille, ou si vous souhaitez retrouver cette présentation... Lire la suite (17 janvier)
  • « Jeanne Plante est chafouin »
    Jeanne Plante écrit paroles et musiques de ses chansons et les chante. Elle est aussi comédienne et s’est illustrée en 2016 dans un spectacle pour enfants Farces et attrapes , qui tourne encore en... Lire la suite (Décembre 2018)
  • « Bohème, notre jeunesse »
    La version française de La Bohème de Puccini est très liée à l’Opéra Comique. En 1898, moins de deux ans après sa création en italien à Turin, elle y fut représentée dans une version française approuvée... Lire la suite (Juillet 2018)