Actualité théâtrale

au Théâtre 14, jusqu’au 1er janvier 2011

"Le fantôme de l’Opéra" d’après l’œuvre de Gaston Leroux - Adaptation et mise en scène Henri Lazarini.

Jusqu’ici, contrairement au cinéma et à la télévision, le théâtre s’était peu intéressé au personnage énigmatique qui hantait les souterrains du célèbre édifice.
Qui se dissimule sous le masque du fantôme de l’Opéra ? Qui réserve la loge numéro cinq à chaque fois que se produit sur scène la jeune cantatrice Christine Daaé ?
Est-ce un fou, un criminel, un compositeur de grand talent ou un amoureux transi, un redoutable individu ou un homme blessé ?
La première adaptation au théâtre du célèbre roman de Gaston Leroux révèle avec bonheur un monde de passion, de mystère et de féérie.
Sur la scène du Théâtre 14, Henri Lazarini propose, grâce à une mise en scène inventive par sa grande simplicité, un spectacle virtuose et de carton pâte "habité". Le décor reprend avec une belle modestie, les éléments baroques de l’architecture de Garnier, et dans la même tonalité, le lac mystérieux dans les fondations de l’Opéra ou l’Apollon et sa lyre au sommet du toit. Un très beau travail de lumières, à la fois appuyé et délicat, contribue à compléter l’atmosphère de l’histoire et à entretenir l’étrange et le suspens.

Chacun des comédiens jouant sa propre partition, parvient à donner un jeu global d’une grande cohérence. Emmanuel Dechartre joue le Fantôme avec de réjouissants excès. Alix Bénézech casse avec bonheur le romantisme où l’emmène son personnage de Christine et pour les nostalgiques, l’occasion est ici offerte de retrouver Pascale Petit, l’inoubliable interprète des "Tricheurs" de Marcel Carné.
Une bien agréable soirée pour rire et frissonner…
Francis Dubois

Théâtre 14 Jean-Marie Serreau
20 avenue Marc Sangnier
75 014 - PARIS
Réservation au 01 45 45 49 77 / theatre14@wanadoo.fr
(se réclamer du Snes – sollicitation de partenariat "Réduc’snes" en cours)

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)
  • « Comment ça va ? »
    Cette question appelle toujours ou presque la même réponse « Bien » ! Pourtant quand on est une comédienne qui vient d’avoir cinquante ans, qu’on a un mari informaticien au chômage et un fils adolescent... Lire la suite (26 juin)
  • « 107 ans »
    Simon a tout de suite aimé Lucie quand il l’a rencontrée dans la cour de récréation et qu’elle lui a parlé de Jane Austen. Simon, assis à une table devant une feuille de papier, se souvient de Lucie qui,... Lire la suite (26 juin)
  • « La vie de Galilée »
    La pièce, écrite par Brecht en 1938 et retravaillée jusqu’aux années 50, suit la vie de Galilée astronome, mathématicien et physicien italien du XVIIème siècle. Toujours avide de mettre au point de... Lire la suite (17 juin)