Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

Roman

« Le jardin », Hye-Young Pyun Qui est coupable ? Comment survivre ?

Roman : Le jardinUn accident de voiture. Qui est responsable ? Le conducteur ? Sa passagère, en même temps que son épouse ? Le hasard d’une route mouillée par la pluie ? La voiture dévale le bas côté et finit dans le ravin. La femme est morte, le mari, Ogui, est paralysé et ne peut pas parler. Il communique par le battement de ses yeux. « Le jardin » de Hye-Young Pyun, écrivaine sud-coréenne, nous plonge dans le cerveau de cet homme cloué à son lit qui veut survivre malgré tout. L’hôpital ne peut pas le garder – il faut libérer des lits -, Ogui se retrouve enfermé dans sa propre maison avec tous les souvenirs, les siens comme ceux de sa compagne. Se tissent les éléments d’une vie et d’une culpabilité de plus en plus évidente. La mère de sa compagne sera – ou non ? – le destin. Un roman dense de tout le vécu d’un pays qui fait de la réussite individuelle le nec plus ultra de la vie en société au détriment de l’existence des individus conduits à s’enfermer dans ce moule sans considération des autres. Une fois pris dans la spirale des pensées de Ogui, Hye-Young Pyun ne vous lâchera plus. Même si la fin est logique et un peu trop prévisible, cette autrice ne vous laissera pas tranquille. Une grande romancière.

Nicolas Béniès

« Le jardin », Hye-Young Pyun, traduit par Lim Yeong-hee avec la collaboration de Lucie Modde, Rivages/Noir

Autres articles de la rubrique Lectures : littérature, poésie, polars, essais, revues

  • « Le banquier de Daech », Pascal Canfin
    « Le banquier de Daesh », un titre qui définit bien le contenu. Comment Daesh réussit-il à trouver des sources de financement ? Quel rôle joue la Russie de Poutine dans les liens étranges que des États... Lire la suite (20 septembre)
  • « Moins 18° », Stefan Ahnhem
    L’Europe du Nord n’en finit pas de faire découvrir de nouveaux auteurs de polars souvent à la limite du thriller sans la mécanique du genre qui fait désespérer de l’écriture. Stefan Ahnhem est le... Lire la suite (19 septembre)
  • « Le disparu de Larvik », Jorn Lier Horst
    William Wisting est le personnage récurrent de Jorn Lier Horst, un auteur de polar, norvégien, reconnu dans le monde entier. Wisting vieillit. Sa femme est morte et il essaie d’avoir une vie... Lire la suite (27 août)
  • « Le mystère de la chambre bleue »
    « Le mystère de la chambre bleue », qui n’a rien à voir avec la jaune, est une enquête de Louis Fronsac, un héros récurrent de Jean d’Aillon. Un notaire, fils de notaire qui exerce son métier de détective... Lire la suite (26 août)
  • « La proie », Deon Meyer
    Deon Meyer est chroniqueur de son pays à travers son personnage récurrent, Benny Griessel policier de la brigade des Hawks – faucons en français. Le bandeau jaune annonce « Le retour de Bennie... Lire la suite (26 août)