Actualité théâtrale

jusqu’au 19 avril

"Le jeune prince et la vérité" au Studio-théâtre de Stains – partenaire Réduc’snes

Un jeune prince désire épouser la fille d’un paysan. Celui-ci lui impose de parcourir le monde à la recherche de la vérité pour lui accorder la main de sa fille. Mais qu’en sera-t-il au terme de sa quête ?
Jean-Claude Carrière a rassemblé des extraits de contes et d’historiettes autour de ce thème. Le texte qui manque un peu d’unité, et dont la « sagesse » annoncée est plutôt confuse, est toutefois agréablement mis en scène par Marjorie Nakache. Elle mêle théâtre, danse et marionnettes, fort belles d’ailleurs. Alliant la féerie et l’humour, le spectacle séduit les enfants.
Micheline Rousselet

Studio-Théâtre de Stains
19 rue Carnot
93240 Stains
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits mais sur réservation impérative) : 01 48 23 06 61 - www.studiotheatrestains.fr

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Il y aura la jeunesse d’aimer »
    Le couple que formèrent Louis Aragon et Elsa Triolet, unis par l’amour et l’engagement politique, est devenu emblématique. Didier Bezace s’est associé à Bernard Vasseur, directeur du Moulin de... Lire la suite (11 novembre)
  • « Dans la luge d’Arthur Schopenhauer »
    Yasmina Reza résume son texte en disant qu’il s’agit « de quatre brefs passages en revue de l’existence par des voix différentes et paradoxales, ou encore d’une variation sur la solitude humaine et des... Lire la suite (9 novembre)
  • « Après la répétition »
    On sait la puissance des liens qui unissent souvent un metteur en scène et ses comédiennes. En cherchant comment jouer la séduction, la naissance de l’amour, la passion, la lassitude qui s’installe,... Lire la suite (2 novembre)
  • « Contrebrassens »
    Une femme qui chante Brassens cela surprend et enchante, quand elle a la malice et la grâce féminine que célébrait le grand Georges. Très inspirée par les textes et les mélodies du chanteur, car on... Lire la suite (1er novembre)
  • « Cassavetes »
    Des années 60 aux années 80, le cinéma de John Cassavetes a marqué une empreinte durable sur les écrans. D’abord parce qu’il s’agissait d’un cinéma indépendant des grands studios, car comme le disait... Lire la suite (1er novembre)