Actualité théâtrale

à la Comédie Saint Michel

"Le joueur d’échecs" Jusqu’au 24 avril

Sur un paquebot, des passagers jouent aux échecs pour tromper l’ennui. Un passager lance des paris et l’on découvre qu’il y a à bord le champion d’échecs, Czentovic, arrogant, fruste et cupide. Il affronte avec morgue l’ensemble des joueurs qu’il bat sans peine, jusqu’au moment où un mystérieux et discret passager souffle des coups vainqueurs aux adversaires de Czentovic. Personne ne le connaît, d’où vient-il, quel est son secret ?

Cette nouvelle de Stefan Zweig, écrite en 1941, peu avant son suicide, s’inscrit dans le contexte historique de l’époque et propose un récit en abîme où le jeu d’échecs peut renvoyer aux rapports de force qui s’exercent sur les hommes ou à la manipulation du lecteur. La brièveté de cette nouvelle, petite merveille de force et d’intensité a séduit André Salzet. Il est seul sur scène, avec pour tout décor une chaise, il est le narrateur assis sur cette chaise. Puis il s’anime et fait revivre la fièvre de l’affrontement entre les passagers et le champion, le murmure du mystérieux M. B., le trouble du champion. Il est enfin M. B., qui nous révèle sa terrible histoire et nous entraîne au bord de la folie.

Avec beaucoup de sobriété, André Salzet joue, car il ne s’agit pas seulement de dire, ce superbe de texte de Stefan Zweig que l’on a grand bonheur à redécouvrir.

Micheline Rousselet

Les mardis et mercredis à 20h (relâches le 22 janvier, le 19 mars et le 3 avril)
Comédie Saint Michel
95 boulevard Saint Michel, 75005 Paris
Réservations : 01 55 42 92 97

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • La Comédie-Française lance La Comédie continue !
    COMMUNIQUÉ DE PRESSE > vendredi 27 mars 2020 > La Comédie continue ! > Tel est le nom de la première chaîne en ligne de la Comédie-Française. > À partir du lundi 30 mars 2020 à 16h, plusieurs levers... Lire la suite (31 mars)
  • « Sois un homme »
    Qu’est-ce qu’être une femme ? La question a beaucoup interrogé écrivain.e.s et philosophes depuis déjà un certain temps. Mais s’agissant des hommes, elle apparaît plus originale tant des siècles de... Lire la suite (17 mars)
  • « Illusions perdues »
    Après ses brillantes adaptations d’Homère ( Iliade puis Odyssée ) et de Chanson douce de Leïla Slimani, Pauline Bayle s’est lancé dans l’adaptation du roman de Balzac. C’est au fonctionnement du... Lire la suite (17 mars)
  • « L’éveil du printemps »
    La pièce de Franck Wedekind fit scandale a son époque (1890) et fut interdite de longues années pour pornographie. Elle offrait un regard osé sur la jeunesse, défendait le désir adolescent et pointait... Lire la suite (16 mars)
  • « Médéa mountains »
    Alima Hamel, la jeune poétesse, musicienne et chanteuse d’origine algérienne évoque ici son histoire personnelle. Elle se souvient du bonheur des vacances familiales quand elle quittait Nantes avec... Lire la suite (12 mars)