Actualité théâtrale

Manufacture des Abbesses, jusqu’au 3mai 2014

"Le jour où je suis devenue chanteuse black" de Caroline Devismes et Thomas Le Douarec. Mise en scène Thomas Le Douarec.

Caroline, jeune femme à l’abondante chevelure blonde et crépue, se retrouve pour une audition, face à Stevie Soul, un manager et producteur aveugle, qui prétend avoir accompagné la carrière des plus grands : Michael Jackson, Quincy Jones, Diana Ross ou Stevie Wonder…

Au cours d’une improvisation à laquelle il la soumet, celui-ci décèle dans la voix de la jeune femme un "grain" de chanteuse black.

Or, du jour où elle a appris que son grand-père était noir et originaire de Dallas, Texas, Caroline a toujours rêvé, elle qui est blonde aux yeux bleus et née dans le Pas-de Calais, de devenir une "chanteuse noire".

Assurée que la cécité de Stevie Soul lui laisse ignorer la couleur de sa peau, elle lui fait d’autant plus facilement croire que sa voix lui vient de ses origines afro-américaines.

Mais ce qu’elle ignore c’est que son pygmalion est né en Alsace, que ses cheveux crépus sont une perruque et que, n’étant pas aveugle, il n’ignore rien, depuis leur première rencontre de sa blondeur et de la couleur de ses yeux.

 

" Le jour où je suis devenue chanteuse black" est une mini comédie musicale qui tire parti d’un prétexte délibérément "cousu de fil blanc" et déjanté, pour mieux devenir, à force d’une bonne humeur communicative et du savoir-faire des deux artistes qui occupent le plateau, un spectacle enthousiasmant où l’on se laisse porter.

Si le sujet est mince, il n’en est pas moins l’occasion d’un retour savoureux à la musique soul et groove des années 70-80 et d’un passage par des créations et parodies inédites inspirées, drôles, parfois burlesques et toujours agréablement rythmées.

 
Le charme du spectacle tient à la fois à la modestie du prétexte, aux clins d’œil aux codes de la comédie musicale et à ses paillettes, et à la "présence" sur scène de deux artistes formidables qui savent faire montre de l’étendue de leur talent sans jamais se prendre au sérieux.

Lauri Lupi est un Stevie toujours drôle sans jamais avoir recours à la moindre facilité et Caroline Dewismes est une superbe chanteuse et danseuse, aussi à l’aise en timide candidate au moment de l’audition que plus tard en meneuse de revue, façon Joséphine Baker avec coiffe de plumes sur la tête.

Un spectacle qui reste, avec intelligence et talent, dans les limites du divertissement pur et qui n’ "affiche" le professionnalisme de ses comédiens-chanteurs-danseurs que pour le plus grand plaisir du spectateur.

 

Francis Dubois

 

La Manufacture des Abbesses, 7 rue Véron, 75 018 Paris.

 
Réservations 01 42 33 42 03

 

La Manufacture des Abbesses

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • Les Molières le 23 juin
    La cérémonie des Molières est maintenue, dans le respect des règles sanitaires, et sera diffusée en prime time le 23 juin sur France 2. Elle rappelle, en ces temps où l’avenir est encore incertain et... Lire la suite (25 mai)
  • La Comédie-Française lance La Comédie continue !
    COMMUNIQUÉ DE PRESSE > vendredi 27 mars 2020 > La Comédie continue ! > Tel est le nom de la première chaîne en ligne de la Comédie-Française. > À partir du lundi 30 mars 2020 à 16h, plusieurs levers... Lire la suite (31 mars)
  • « Sois un homme »
    Qu’est-ce qu’être une femme ? La question a beaucoup interrogé écrivain.e.s et philosophes depuis déjà un certain temps. Mais s’agissant des hommes, elle apparaît plus originale tant des siècles de... Lire la suite (17 mars)
  • « Illusions perdues »
    Après ses brillantes adaptations d’Homère ( Iliade puis Odyssée ) et de Chanson douce de Leïla Slimani, Pauline Bayle s’est lancé dans l’adaptation du roman de Balzac. C’est au fonctionnement du... Lire la suite (17 mars)
  • « L’éveil du printemps »
    La pièce de Franck Wedekind fit scandale a son époque (1890) et fut interdite de longues années pour pornographie. Elle offrait un regard osé sur la jeunesse, défendait le désir adolescent et pointait... Lire la suite (16 mars)