Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Morgan Matthews (Royaume-Uni)

"Le monde de Nathan" Sortie en salles le 10 juin 2015.

Nathan est un enfant souffrant de troubles autistiques et prodige en mathématiques. Lorsqu’il a huit ans son père, la seule personne avec il entretient un rapport fusionnel, périt dans un accident de voiture. Dès lors, il fuit toute manifestation d’affection, même venant de sa mère.

Sa passion pour les mathématiques l’amène à tisser une amitié forte avec son professeur, un individu anticonformiste qui le pousse à intégrer l’équipe britannique et à participer aux Olympiades internationales.

Nathan passe brillamment des épreuves de sélection à la suite de quoi il est amené à faire un stage à Taipei une ville située au nord de Taïwan.

L’équipe anglaise dont fait partie Nathan y est confrontée à une équipe chinoise.

Pour Nathan, à cause de ses troubles autistiques et de sa grande difficulté à vivre en communauté, ce stage de quinze jours représente une rude épreuve, un défi de tous les instants lancé à son handicap.

Il est soutenu dans ses efforts par son professeur et par le coach de l’équipe qui veille en permanence sur lui.

Pour un travail en duo avec un élève de l’équipe concurrente, Nathan est amené à faire équipe avec Zhang Mei une jeune fille dont la nature vive et spontanée le séduit.

Une belle complicité amicale s’établit entre les deux jeunes gens et Nathan se sociabilise au contact de sa partenaire qui, avec infiniment de naturel, lui fait découvrir les plaisirs les plus simples et les plus innocents : de longues promenades à travers la ville de Taipei, des moments de chaste intimité, le bonheur de se côtoyer jusqu’à se frôler.

Au contact de Zhang Mei, Nathan découvre que les manifestations d’affection qu’il n’avait connues qu’avec son père, peuvent exister avec d’autres personnes.

Nathan et Zhang Mei seront sélectionnés pour les Olympiades mais Nathan découvre que les mathématiques sur lesquelles reposait l’essentiel de sa vie, sont peut-être un obstacle à son épanouissement intime.

Cinema : le monde de Nathan

La construction très classique, presque effacée du film de Morgan Mathews laisse le champ libre aux personnages et au lent cheminement de Nathan vers la guérison.

M. Humphreys, le professeur est d’autant plus proche de son élève qu’il est atteint d’une sclérose en plaques, une maladie dégénérative qui menace tout espoir de longévité. Rafe Spall qui l’interprète donne à son personnage une grande générosité mâtinée de pudeur.

Richard Grieve, le coach est également dans la générosité et le don de soi.

Avec Julie Ellis, la mère de Nathan, ils échappent cependant au risque d’angélisme où pouvait se laisser prendre ce récit un peu "exemplaire".

Asa Butterfield compose un Nathan touchant dont la frilosité et la douceur se hérisse ça et là d’une rugosité bienvenue.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Dawson City, le temps suspendu »
    C’est dans cette petite ville canadienne, à 500 kilomètres au sud du cercle polaire, que le conducteur d’une pelleteuse a mis au jour en 1978, lors de travaux pour un centre de loisirs, des boîtes... Lire la suite (2 août)
  • « Les Grands voisins. La cité rêvée »
    Maël est un artiste peintre sans papiers, Adrien est luthier et musicien. Eux et d’autres résidents de tous crins et venus de tous les horizons ont donné naissance à une utopie moderne en plein cœur... Lire la suite (14 mai)
  • « The room »
    Kate, elle traductrice et Matt artiste peintre, un couple de trentenaires dans l’impossibilité d’avoir un enfant, lassés d’une existence citadine s’installent dans une maison isolée qu’ils ont achetée... Lire la suite (14 mai)
  • « Benni »
    Benni est une fillette de dix ans enfermée depuis sa petite enfance dans un état d’ instabilité, une suractivité permanente et des accès de violence qu’elle ne parvient pas à contenir. Prise en charge... Lire la suite (17 mars)
  • « Le cœur du conflit »
    Un cinéaste japonais et une cinéaste française décident de faire ensemble, non pas un enfant qui serait jeté en pâture à une société offerte à un avenir de plus en plus inquiétant, mais un « enfant... Lire la suite (11 mars)