Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Morgan Matthews (Royaume-Uni)

"Le monde de Nathan" Sortie en salles le 10 juin 2015.

Nathan est un enfant souffrant de troubles autistiques et prodige en mathématiques. Lorsqu’il a huit ans son père, la seule personne avec il entretient un rapport fusionnel, périt dans un accident de voiture. Dès lors, il fuit toute manifestation d’affection, même venant de sa mère.

Sa passion pour les mathématiques l’amène à tisser une amitié forte avec son professeur, un individu anticonformiste qui le pousse à intégrer l’équipe britannique et à participer aux Olympiades internationales.

Nathan passe brillamment des épreuves de sélection à la suite de quoi il est amené à faire un stage à Taipei une ville située au nord de Taïwan.

L’équipe anglaise dont fait partie Nathan y est confrontée à une équipe chinoise.

Pour Nathan, à cause de ses troubles autistiques et de sa grande difficulté à vivre en communauté, ce stage de quinze jours représente une rude épreuve, un défi de tous les instants lancé à son handicap.

Il est soutenu dans ses efforts par son professeur et par le coach de l’équipe qui veille en permanence sur lui.

Pour un travail en duo avec un élève de l’équipe concurrente, Nathan est amené à faire équipe avec Zhang Mei une jeune fille dont la nature vive et spontanée le séduit.

Une belle complicité amicale s’établit entre les deux jeunes gens et Nathan se sociabilise au contact de sa partenaire qui, avec infiniment de naturel, lui fait découvrir les plaisirs les plus simples et les plus innocents : de longues promenades à travers la ville de Taipei, des moments de chaste intimité, le bonheur de se côtoyer jusqu’à se frôler.

Au contact de Zhang Mei, Nathan découvre que les manifestations d’affection qu’il n’avait connues qu’avec son père, peuvent exister avec d’autres personnes.

Nathan et Zhang Mei seront sélectionnés pour les Olympiades mais Nathan découvre que les mathématiques sur lesquelles reposait l’essentiel de sa vie, sont peut-être un obstacle à son épanouissement intime.

Cinema : le monde de Nathan

La construction très classique, presque effacée du film de Morgan Mathews laisse le champ libre aux personnages et au lent cheminement de Nathan vers la guérison.

M. Humphreys, le professeur est d’autant plus proche de son élève qu’il est atteint d’une sclérose en plaques, une maladie dégénérative qui menace tout espoir de longévité. Rafe Spall qui l’interprète donne à son personnage une grande générosité mâtinée de pudeur.

Richard Grieve, le coach est également dans la générosité et le don de soi.

Avec Julie Ellis, la mère de Nathan, ils échappent cependant au risque d’angélisme où pouvait se laisser prendre ce récit un peu "exemplaire".

Asa Butterfield compose un Nathan touchant dont la frilosité et la douceur se hérisse ça et là d’une rugosité bienvenue.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « Bagdad Station »
    . Bagdad 2006, le jour de l’exécution de Saddam Hussein. Sara pénètre dans la gare centrale de Bagdad déterminée à commettre un attentat suicide au milieu de la foule. Mais c’est sans compter avec sa... Lire la suite (19 février)
  • « La chute de l’empire américain »
    Malgré un doctorat en philosophie, Pierre-Paul Daoust est chauffeur pour une société de livraison. Un jour, il assiste à un hold-up au cours duquel deux des trois malfaiteurs sont abattus,... Lire la suite (18 février)
  • « Les moissonneurs »
    En Afrique du Sud, Free State est le bastion d’une communauté blanche isolée, les Africaners. Au milieu d’une famille de riches éleveurs, catholiques fervents, profondément conservateurs où la force... Lire la suite (17 février)
  • « La liberté »
    Dans la plaine orientale corse, Casabianda est un centre de détention au sein d’un vaste domaine agricole. C’est une prison à ciel ouvert qui n’a rien à voir pour l’essentiel des conditions de vie... Lire la suite (17 février)
  • « Peu m’importe si l’histoire nous considère comme des barbares »
    En 1941, l’armée roumaine massacre 20 000 juifs à Odessa. De nos jours, une jeune réalisatrice s’attache au projet de monter un spectacle de cet épisode douloureux, par une reconstitution militaire,... Lire la suite (16 février)