Actualité théâtrale

au Théâtre Nanterre-Amandiers, en mars-avril

"Le nouveau testament", "Faces" deux mises en scène de Daniel Benoin

"Le nouveau testament" de Sacha Guitry ; mise en scène de Daniel Benoin, jusqu’au 5 avril.
Un médecin surprend sa femme dans les bras du fils de son meilleur ami. L’homme passant pour mort par suicide, la femme infidèle, l’ami, sa femme et leur fils prennent connaissance de son testament. Celui-ci, par son contenu inattendu, révèle des secrets dans lesquels ils sont tous impliqués et qui vont dorénavant modifier pour eux, beaucoup de choses….

"Faces" d’après le film de John Cassavetes. Mise en scène Daniel Benoin. Le 4 avril à 16h et du 7 au 11 avril.

Au cours d’une nuit de prise de conscience, Maria et Richard mettent à nu le mécanisme de leur fonctionnement de couple. Leur vie tourne à vide et le tourbillon de leur existence qu’ils prenaient pour de l’activité positive se révèle être de l’agitation souvent inutile. Et le monde qui les entoure ne vaut pas mieux. Il n’est fait que de mépris, d’orgueil, de contentement de soi et de refus du réel.

Pour Sacha Guitry le couple n’avait plus d’avenir et il prédisait sa disparition pour le milieu des années cinquante. En 1968, en réalisant "Faces" John Cassavetes posait les mêmes questions à propos de la vie à deux.
Daniel Benoin présente ces deux mises en scène en miroir, comme un diptyque sur la rupture du couple.
La pièce de Sacha Guitry se joue dans son contexte historique et social de l’avant Front populaire alors que "Faces" est montré de façon plus intemporelle, regroupant tous les éléments qui, avec mai 1968, ont engendré une crise amoureuse.
Sacha Guitry écrit "Le nouveau testament" en 1934, l’année où les ligues fascistes tentent de prendre le pouvoir en France.
John Cassavetes réalise "Faces" après l’échec cuisant qu’a été "A child is waiting" Mais entre temps il s’est tourné vers le théâtre pour lequel il a écrit "The fa and the eight" qui est une amorce du film qui suivra.

Daniel Benoin est metteur en scène, auteur et comédien. Il a été Directeur de la Comédie de Saint-Etienne de 1975 à 2001. Depuis le 1er janvier 2002, il dirige le Centre Dramatique National Nice-Côte d’Azur. Il a mis en scène plus de soixante-dix pièces.
FD, PL.

Théâtre Nanterre-Amandiers
7, Avenue Pablo-Picasso. 92022 Nanterre
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 46 14 70 00
www.nanterre-amandiers.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Veillée de famille »
    Deux frères et une sœur autour de la cinquantaine vont et viennent, discutent de tout et de rien pendant que de l’autre côté du couloir, leur vieille mère agonise. La conversation les conduit au bout... Lire la suite (21 mars)
  • « Le pays lointain »
    C’est l’ultime pièce de Jean-Luc Lagarce mort à 38 ans, en 1995, quelques jours après l’avoir terminée. On y retrouve le thème du retour de l’enfant prodigue parmi les siens, comme dans Juste la fin du... Lire la suite (21 mars)
  • « Madame Pink » Comédie d’Alfredo Arias et René de Ceccatty
    Pour rompre avec la monotonie de sa vie conjugale, madame Pink, une grande bourgeoise excentrique, décide un jour d’adopter un caniche. Or, le petit chien Roxie ira bien au delà des espérances de sa... Lire la suite (20 mars)
  • « Qui a tué mon père »
    C’est à la demande de Stanislas Nordey, acteur et metteur en scène reconnu, que Édouard Louis a écrit ce texte. C’est à une réconciliation avec ce père honni dans En finir avec Eddie Bellegueule que... Lire la suite (20 mars)
  • « Et ma cendre sera plus chaude que leur vie »
    Marina Tsvetaeva, qui connut un destin tragique, est une des plus grandes poétesses russes de la première moitié du XXème siècle. Son destin suit l’histoire russe. Son mari épouse d’abord la cause des... Lire la suite (19 mars)