Actualité théâtrale

au Théâtre Nanterre-Amandiers, en mars-avril

"Le nouveau testament", "Faces" deux mises en scène de Daniel Benoin

"Le nouveau testament" de Sacha Guitry ; mise en scène de Daniel Benoin, jusqu’au 5 avril.
Un médecin surprend sa femme dans les bras du fils de son meilleur ami. L’homme passant pour mort par suicide, la femme infidèle, l’ami, sa femme et leur fils prennent connaissance de son testament. Celui-ci, par son contenu inattendu, révèle des secrets dans lesquels ils sont tous impliqués et qui vont dorénavant modifier pour eux, beaucoup de choses….

"Faces" d’après le film de John Cassavetes. Mise en scène Daniel Benoin. Le 4 avril à 16h et du 7 au 11 avril.

Au cours d’une nuit de prise de conscience, Maria et Richard mettent à nu le mécanisme de leur fonctionnement de couple. Leur vie tourne à vide et le tourbillon de leur existence qu’ils prenaient pour de l’activité positive se révèle être de l’agitation souvent inutile. Et le monde qui les entoure ne vaut pas mieux. Il n’est fait que de mépris, d’orgueil, de contentement de soi et de refus du réel.

Pour Sacha Guitry le couple n’avait plus d’avenir et il prédisait sa disparition pour le milieu des années cinquante. En 1968, en réalisant "Faces" John Cassavetes posait les mêmes questions à propos de la vie à deux.
Daniel Benoin présente ces deux mises en scène en miroir, comme un diptyque sur la rupture du couple.
La pièce de Sacha Guitry se joue dans son contexte historique et social de l’avant Front populaire alors que "Faces" est montré de façon plus intemporelle, regroupant tous les éléments qui, avec mai 1968, ont engendré une crise amoureuse.
Sacha Guitry écrit "Le nouveau testament" en 1934, l’année où les ligues fascistes tentent de prendre le pouvoir en France.
John Cassavetes réalise "Faces" après l’échec cuisant qu’a été "A child is waiting" Mais entre temps il s’est tourné vers le théâtre pour lequel il a écrit "The fa and the eight" qui est une amorce du film qui suivra.

Daniel Benoin est metteur en scène, auteur et comédien. Il a été Directeur de la Comédie de Saint-Etienne de 1975 à 2001. Depuis le 1er janvier 2002, il dirige le Centre Dramatique National Nice-Côte d’Azur. Il a mis en scène plus de soixante-dix pièces.
FD, PL.

Théâtre Nanterre-Amandiers
7, Avenue Pablo-Picasso. 92022 Nanterre
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 46 14 70 00
www.nanterre-amandiers.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Adishatz /Adieu »
    Jonathan Capdevielle apparaît seul sur scène et entonne à capella avec son timbre de haute-contre les tubes de Madonna ou, avec l’accent de Tarbes, des chansons de Francis Cabrel, des chants... Lire la suite (18 décembre)
  • A propos des "3 sœurs" et du théâtre à deux vitesses
    Les « Trois sœurs » qu’on peut voir encore jusqu’au 22 décembre à l’Odéon Théâtre de l’Europe a été diversement accueilli. Il y ceux qui ont encensé le spectacle (voir la critique de Micheline Rousselet,... Lire la suite (15 décembre)
  • « Rémi Larrousse, Songes d’un illusionniste »
    Nous rêvons tous. Que nous révèlent nos rêves ? Cauchemars ou fantasmes, que signifient-ils ? Pour certains ils sont prémonitoires, d’autres y voient le rappel d’un passé oublié ou enfoui. Rémi... Lire la suite (14 décembre)
  • « Cap au pire »
    Cap au pire est l’un des derniers textes écrits par Beckett, un texte écrit en anglais et qu’il ne s’était pas résigné à traduire comme s’il avait hésité à se relancer dans ce dédale, un texte destiné à... Lire la suite (13 décembre)
  • « Probablement les Bahamas » de Martin Crimp
    Milly et Franck savourent le confort de leur cottage où s’annonce pour eux une retraite paisible. Ils ont même à leurs côtés pour faire barrage à leur solitude, la présence rassurante d’une étudiante... Lire la suite (13 décembre)