Lycée et post-bac

BAC BLANQUER

Le pilotage par l’évaluation

Avec ce projet, les enseignements au lycée seraient submergés par de perpétuelles injonctions bureaucratiques tout au long du cycle terminal. Actuellement, chacun peut penser différemment ses progressions pédagogiques et diversifier ses pratiques à l’aune des besoins particuliers de ses élèves et d’un horizon commun que constitue les épreuves du baccalauréat. Le renforcement du pilotage par l’évaluation à toutes les échelles met clairement en cause l’un des fondements du métier enseignant que constitue la liberté pédagogique.

Le BAC Blanquer vise à instituer un pilotage de l’enseignement par un système centralisé d’évaluation permanente au mépris des rythmes propres aux apprentissages et de la professionnalité enseignante.

L’organisation des épreuves communes impose une banque numérique de sujets, arrêtée nationalement par le Ministre. Les sujets " sont délivrés " par la banque … Il n’y aurait donc pas de choix ou de possibilités d’aménagement ?
C’est le conseil pédagogique, et finalement le chef d’établissement, qui décide de l’organisation des épreuves communes, y compris , pour tout ou partie, en s’associant entre établissements.
" Les sujets d’épreuves communes " tiennent compte pour chaque enseignement concerné de la progression pédagogique des programmes d’enseignement pour les classes de première et de Terminale " Arrêté contrôle continu, article 3.
Est-ce à dire que la progression devra être identique pour tous ? Qu’elle sera imposée par la forme des épreuves elle-même ?

Pire encore, les enseignants sont privés de toute visibilité sur la façon dont leur évaluation sera prise en compte ou pas. Chaque académie met en place une commission d’harmonisation des notes obtenues aux épreuves communes. Et puis intervient le chef d’établissement …
" A partir des notes des trois séries d’épreuves communes et de l’évaluation chiffrée des résultats au cours du cycle terminal, le chef d’établissement fait une proposition de note globale de contrôle continu pour chaque élève et pour chaque enseignement concerné " (Arrêté contrôle continu, article 7).

Autres articles de la rubrique Lycée et post-bac

Dans la rubrique Réforme Blanquer du lycée

  • Retour vers le futur ?
    Le SNES-FSU a pu réaliser une enquête sur les choix d’orientation des élèves actuellement en 2nde GT. On trouvera dans le document en fin d’article des résultats beaucoup plus détaillés et complets. Un... Lire la suite (18 avril)
  • Lycée Blanquer, le "libre choix", vous y avez cru ?
    A l’échelle des académies, la préparation de la rentrée se révèle périlleuse compte tenu du niveau très élevé des suppressions de postes, et témoigne de l’écart entre les discours ministériels et la... Lire la suite (6 avril)
  • Options à la découpe !
    Dans la nouvelle organisation du bac prévue pour la session 2021 dont les modalités entrent en vigueur dès la rentrée 2019 en Première, les options ne comptent pas , ou si peu. Seuls le latin et le... Lire la suite (31 mars)
  • Les lycées dans l’action !
    Des motions de CA aux " notes de confiance " en passant par des " nuits des lycées ", la profession se mobilise pour exiger le retrait de ces réformes délétères. Continuons l’action ! Elargissons les... Lire la suite (31 mars)
  • Bac 2019 et suivants Dématérialisation obligatoire des corrections ?
    Dès la session de juin 2019, le ministère semble envisager de généraliser la dématérialisation des corrections de Bac à 16 académies avant de l’étendre à tous d’ici 2021. Il projette d’étendre la procédure... Lire la suite (28 mars)