Lycée et post-bac

BAC BLANQUER

Le pilotage par l’évaluation

Avec ce projet, les enseignements au lycée seraient submergés par de perpétuelles injonctions bureaucratiques tout au long du cycle terminal. Actuellement, chacun peut penser différemment ses progressions pédagogiques et diversifier ses pratiques à l’aune des besoins particuliers de ses élèves et d’un horizon commun que constitue les épreuves du baccalauréat. Le renforcement du pilotage par l’évaluation à toutes les échelles met clairement en cause l’un des fondements du métier enseignant que constitue la liberté pédagogique.

Le BAC Blanquer vise à instituer un pilotage de l’enseignement par un système centralisé d’évaluation permanente au mépris des rythmes propres aux apprentissages et de la professionnalité enseignante.

L’organisation des épreuves communes impose une banque numérique de sujets, arrêtée nationalement par le Ministre. Les sujets " sont délivrés " par la banque … Il n’y aurait donc pas de choix ou de possibilités d’aménagement ?
C’est le conseil pédagogique, et finalement le chef d’établissement, qui décide de l’organisation des épreuves communes, y compris , pour tout ou partie, en s’associant entre établissements.
" Les sujets d’épreuves communes " tiennent compte pour chaque enseignement concerné de la progression pédagogique des programmes d’enseignement pour les classes de première et de Terminale " Arrêté contrôle continu, article 3.
Est-ce à dire que la progression devra être identique pour tous ? Qu’elle sera imposée par la forme des épreuves elle-même ?

Pire encore, les enseignants sont privés de toute visibilité sur la façon dont leur évaluation sera prise en compte ou pas. Chaque académie met en place une commission d’harmonisation des notes obtenues aux épreuves communes. Et puis intervient le chef d’établissement …
" A partir des notes des trois séries d’épreuves communes et de l’évaluation chiffrée des résultats au cours du cycle terminal, le chef d’établissement fait une proposition de note globale de contrôle continu pour chaque élève et pour chaque enseignement concerné " (Arrêté contrôle continu, article 7).

Autres articles de la rubrique Lycée et post-bac

Dans la rubrique Réforme Blanquer du lycée

  • Bac - J+2 : qui veut encore des E3C ?
    Des établissements toujours plus nombreux dans l’action Lundi 20 janvier, dans de nombreux établissements, la mobilisation a été forte, tant de la part des professeurs que des élèves, pour dénoncer... Lire la suite (21 janvier)
  • Janvier 2020, aménagements à la réforme du lycée
    Par une lettre au comité de suivi de la réforme du lycée en date du 6 janvier, J-M. Blanquer propose divers aménagements. Français : allégement, enfin ! Contraint de reconnaître le bien-fondé des... Lire la suite (10 janvier)
  • Stop aux E3C !
    Avec le Bac Blanquer, rien ne va ! On ne connait toujours pas le contenu et les attendus de l’épreuve du grand oral, pourtant présentée comme l’innovation majeure de ce nouveau bac. Quant aux épreuves... Lire la suite (4 janvier)
  • Suppression de la première session des E3C
    Contre les E3C , pour annuler la session de janvier et transformer celle de juin en épreuves terminales et nationales, signez et faites signer la pétition ! La mise en place des E3C est chaotique... Lire la suite (Décembre 2019)
  • Les lycées dans l’action !
    Continuons l’action ! Le ministre dit vouloir travailler au bien-être des personnels de l’Education nationale. Et bien , il serait plus que temps de répondre aux revendications des personnels... Lire la suite (Décembre 2019)