Actualité théâtrale

Théâtre du Petit Hébertot, jusqu’au 1er avril 2014. Le lundi et mardi à 20h. Le dimanche à 17h.

"Le rocher" d’Ana-Maria et Christoph Bamberger. Mise en scène Slimane Kacioui.

Un matin, au moment de se rendre sur son lieu de travail où doit se tenir une réunion capitale pour son avenir professionnel, Frédéric Haberman, directeur d’une agence bancaire, trouve devant l’entrée de son garage, un rocher qui lui barre le passage.

Un rocher jailli de terre durant la nuit, un météorite ? Qu’importe ? L’urgence est de trouver le moyen de s’en débarrasser.

Mais l’enlèvement du rocher n’est pas du domaine des pompiers et les taxis contactés demandent des délais trop longs.

Frédéric en prend bientôt son parti et se fait à l’idée qu’il n’assistera pas à la fameuse réunion.

Ce manquement, ajouté à quelques fautes professionnelles dont il s’est rendu coupable, va déboucher sur son licenciement et par la mise en place, à son poste et sur le champ, de son fidèle collaborateur.

Mais cet événement n’aura pas que des effets néfastes sur la vie de Frédéric Haberman.

Il est probable que le spectacle écrit par une couple de médecins reconvertis dans l’écriture théâtrale, en langue roumaine, souffre d’une traduction approximative.

C’est ici, le point faible de ce "Rocher", son écriture, qui aurait gagné à être plus concise, plus ramassée, délestée de certains appendices narratifs superflus comme l’infidélité de la femme de Frédéric partie vivre avec le PDG de la banque.

Ces restrictions faites, on suit avec intérêt le cheminement de cet homme découvrant, avec l’abandon des contraintes professionnelles qui le menottaient, des perspectives de liberté et de recommencement.

La mise en scène gagnerait à être un peu plus inventive et audacieuse ; le sujet peu réaliste s’y prête bien.

Florent Aumaître, interprète de "Le Horla" en 2011 dans une mise en scène de Slimane Kacioui (spectacle qui tourne depuis 2 ans) est radieux de drôlerie quand il n’est pas pathétique.

On aimerait aimer sans réserve ce spectacle qui, en l’état, permet de passer un bon moment.

Francis Dubois

Théâtre du Petit Hébertot 78 bis, boulevard des Batignolles 75 017 Paris

Réservations au 01 42 93 13 04

www.petithebertot.com

 

 

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Massacre »
    Deux femmes dans le salon d’un hôtel. L’une D est la propriétaire de l’hôtel qu’elle a décidé de fermer définitivement. L’autre H est l’unique cliente, que D voudrait bien convaincre de quitter les lieux... Lire la suite (29 janvier)
  • « Angels in America »
    New York 1985, début de l’épidémie du Sida présentée par les puritains comme une punition divine à l’encontre des gays. Un avocat aussi cynique que célèbre, juif et homosexuel, refusant de reconnaître et... Lire la suite (27 janvier)
  • « Le K »
    Treize nouvelles qui donnent aux événements banals de la vie quotidienne une dimension fantastique, tantôt inquiétante, tantôt drôlissime. Gregori Baquet les a prises dans Le K de Dino Buzzati, le... Lire la suite (26 janvier)
  • "J’ai rêvé la Révolution"
    « J’ai rêvé la Révolution » est repris : Du 29 au 31 janvier à la Comédie de Picardie à Amiens (80) Du 27 février au 8 mars au théâtre de l’Épée de bois à Paris En parallèle il y a un spectacle court... Lire la suite (26 janvier)
  • « La mégère apprivoisée »
    Un jeune homme Lucentio arrive à Padoue avec son valet, aperçoit une jeune fille fort jolie et en tombe amoureux. Mais le père de Bianca a décidé qu’elle ne pourrait se marier que lorsqu’un mari se... Lire la suite (24 janvier)