Autour du Jazz

Mercredi 8 octobre, Café Mancel, Caen

"Le souffle de la liberté" de Nicolas Béniès Conférence de l’Université populaire de Caen

1944-49, des années noires, rouges et jazz.
Jazz : le souffle de la liberté
Espoirs insensés cohabitent avec la barbarie.
La période de l’Occupation est souvent occultée.
Nicolas Béniès, dans "Le souffle de la liberté" (C&F éditions) a voulu faire renaître, via le jazz, ces différents moments. Une invite à écouter du jazz.

Mercredi 8 octobre, à 18h, Café Mancel, dans l’enceinte du château, Caen.
Gratuit.

Consultez cette annonce sur le site : www.infolocale.fr à la rubrique : Université populaire.

Autres articles de la rubrique Autour du Jazz

  • « Unfiltered Universe », Rez Abbasi
    Rez Abbasi est guitariste et joueur de sitar. Ses origines indiennes expliquent cette dualité. Dans son nouvel album, « Unfiltered Universe », il réussit le tour de force de fusionner ses cultures... Lire la suite (30 novembre)
  • « Hope », Sylvain Cathala septet
    Sylvain Cathala, saxophoniste ténor et compositeur, a intitulé son dernier album « Hope », Espérance. C’est oser. Dans le monde qui se considère comme le nôtre, l’espoir est passé de mode. Un siècle... Lire la suite (29 novembre)
  • Au revoir, Fats Domino.
    « Fats » Domino, Antoine Dominique pour l’état civil, né le 26 février 1928 à la Nouvelle-Orléans nous quittés le 24 octobre 2017 après avoir résisté vaillamment à Katrina qui n’a pas eu raison ni de lui ni... Lire la suite (16 novembre)
  • « Strictly Strayhorn »
    Un trio, rien qu’un trio pour s’approprier les compositions de Billy Strayhorn, compagnon et alter ego du Duke à son entrée dans l’orchestre en 1938. Billy Strayhorn est un maître du spleen, une sorte... Lire la suite (15 novembre)
  • « Butter in my Brain », Claudia Solal/Benjamin Moussay
    « Butter in my Brain » est un titre qui ne peut qu’interroger. Fernand Raynaud aurait dit « C’est étudier pour », bien évidemment. Un titre original introduit à un monde bizarre, étrange, onirique. Si on... Lire la suite (6 novembre)