Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Virgil Vernier (France)

"Les Mercuriales" Sortie en salles le 26 novembre 2014

Les Mercuriales sont deux tours jumelles dont la construction remonte aux années 70, situées à la périphérie de Paris, Porte de Bagnolet.

Elles ressemblent à un ersatz du World Trade Center et se dressent comme les témoins architecturaux d’une utopie dépassée, d’une grandeur déchue avec leurs bureaux vides et leurs alentours déserts.

Cinéma : "Les Mercuriales"

Liza, Joane et Tony travaillent là, dans ce décor anxiogène.

Ils ont vingt ans et s’interrogent sur la vie qu’ils voudraient vivre et sur celle que des opportunités contraires vont leur donner à vivre.

"Mercuriales" rend compte du quotidien morne de marginaux anonymes sur lesquels Virgil Vernier braque sa caméra, de ces paysages du passé, désincarnés, dont l’horizon est obstrué par une architecture en décrépitude.

A travers le regard "amoureux" que le metteur en scène porte sur les déshérités, les victimes, les inadaptés, les marginaux, on ressent l’enferment et l’impossibilité pour eux de s’extirper d’un univers intemporel qui n’appartient déjà plus au présent et qui, d’évidence, ne propose pas plus d’avenir.

Très remarqué avec des courts métrages ( "Thermidor" à la Quinzaine des réalisateurs – "Pandore" nommé aux Césars 2012 ) et un moyen métrage ( "Orléans" découvert à Locarno en 2012) Virgil Vernier réussit avec son premier long métrage à transcender sa matière grâce à une mise en scène sobre, à une photo naturaliste et au subtil grain de la pellicule inspiré de son expérience de documentariste.

Un film très personnel duquel émergent les interprètes du duo de femmes.

Une vraie révélation.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « La femme qui s’est enfuie »
    Seule pour la première fois depuis des années de vie conjugale au cours desquelles elle n’a jamais été séparée de son mari, Garrihee désemparée, va rendre visite à trois de ses anciennes amies. Alors... Lire la suite (28 septembre)
  • « Josep »
    Lorsqu’Aurel, dessinateur de presse, découvre le récit de Georges Bartoli sur la Retirada, illustré par des dessins de son oncle Josep, il est si impressionné par la force du trait qu’il désire faire... Lire la suite (28 septembre)
  • « Les héros ne meurent jamais »
    Par hasard, dans une rue de Paris, un inconnu croit reconnaître en Joachim un soldat mort en Bosnie le 21 août 1983. Or le 21 août 1983 est la date de naissance de Joachim. De plus en plus... Lire la suite (28 septembre)
  • « A cœur battant »
    Julie et Yuval était un couple comme un autre, amoureux, parents d’un beau bébé et vivant à Paris. Mais du jour au lendemain, ils se retrouvent face à la nécessité de vivre séparés. On propose à Yuval... Lire la suite (27 septembre)
  • « Ailleurs »
    Sans doute à le suite d’un accident, un garçon se retrouve suspendu, accroché à la branche d’un arbre par les sangles de son parachute. Délivré de cette posture, il se retrouve seul à tenter de trouver... Lire la suite (23 septembre)