Année 2017-2018

Les arrêtés mettant en oeuvre la réforme du lycée ont été examinés lors du CSE du 12 avril (Bordeaux)

Les arrêtés mettant en œuvre la réforme du lycée ont été examinés lors du CSE du 12 avril. Ces textes ont recueilli un avis défavorable de la majorité des organisations syndicales à l’exception du SNPDEN et de l’UNSA Education qui ont voté POUR et le SE-UNSA qui s’est abstenu.

Les grilles horaires diminuent le nombre d’heures de cours dont vont bénéficier les élèves ainsi en seconde un élève sans enseignement optionnel n’aurait plus que 26h30 de cours.

Pour nous permettre d’évaluer les conséquences en termes de postes de ces diminutions horaires, le SNES a élaboré un tableur qui vous permettra d’évaluer la situation de votre établissement pour informer les collègues mais qui nous sera utile aussi pour avoir une vue académique la plus juste possible des conséquences de cette réforme. Merci par avance de nous renvoyer le fichier en lien ci-dessous complété. (Merci de nous indiquer le nom de votre établissement)

Point commun avec la réforme du collège, une marge horaire est attribuée à chaque niveau (12 heures en seconde, 8 en 1ère et terminale générale). Elle est supposée financer selon le « libre choix » de l’établissement tout ce qui n’est pas financé et ne le sera plus par le rectorat : les options non linguistiques, les groupes de langues en surnombre ou faible effectif, les groupes à effectifs réduits, l’accompagnement personnalisé, l’éducation aux choix de l’orientation… Dans la logique de l’autonomie-gestion de la pénurie par les établissements un nouveau pas va être franchi. Dans ce tableau reste encore une inconnue qui est l’attribution de spécialités telles que « histoire-géo, géopolitiques et sciences politique » ou « humanités, littérature et philosophie » aux différentes disciplines.

Dans ce contexte d’autonomie renforcée, le rôle du conseil pédagogique devient plus que jamais fondamental. Stratégiquement, il est nécessaire que les militants du SNES investissent ce conseil et élargissent sa composition au maximum ce afin que les décisions prises soient celles élaborées collectivement par les équipes enseignantes et non celles du seul chef d’établissement.

Evaluation de la perte en heures dans la DGH d’un lycée Général ou techno. avec la nouvelle réforme Blanquer. (tableau estimation de la DGH - Réforme du lycée)

Lettre d’information du 3 mai

Autres articles de la rubrique Année 2017-2018