Avancement d’échelon

CAPN Avancement d’échelon accéléré 2019

Compte rendu

La CAPN chargée d’examiner les accélérations de carrière au 6ème et 8ème échelon s’est tenue le mardi 12 mars 2019.
Dans le cadre de la mise en œuvre des nouvelles carrières, l’avancement d’échelon est désormais automatique pour tous, sauf pour le passage du 6 au 7ème et du 8 au 9ème où pour 30% des collègues une accélération de promotion d’un an est maintenue.
Nous avons quitté un système à bout de souffle qui devait être revu et modifié en profondeur. C’est pourquoi, le SNES continue à se féliciter que, pour l’immense majorité des collègues, la progression dans la carrière soit déconnectée de l’évaluation avec un rythme unique pour tous.
La CAPN a été pour nous révélatrice des dysfonctionnements qu’entraine toute tentative de lier évaluation et progression de carrière surtout lorsque l’évaluation se fonde sur des critères non objectifs ! Nous l’avions déjà dénoncé lors de la CAPN de contestation des rendez vous de carrière en janvier dernier.
On a mesuré également combien les collègues non évalués dans le cadre du rendez vous de carrière ont été pénalisés dans le cadre de l’accélération de carrière. Certes, une appréciation a pu être portée à posteriori, sur dossier, mais d’une part, ils n’ont pas bénéficié du droit à contestation et d’autre part, le résultat final est sans appel : ils représentent 14% des collègues au 6ème échelon pour seulement 5% des promus !, 7% des collègues au 8ème échelon pour 3,5% des promus. Ce sont les femmes qui sont évidemment les premières victimes de ces « oublis » : 60% des collègues sans appréciations au 6ème échelon sont des femmes, 67% au 8ème échelon.
Au final :
3683 candidats étaient concernés par un avancement accéléré dont 2055 étaient des femmes.
1104 ont été promus avec une accélération de carrière réduisant la durée dans le 6ème échelon de 3 à 2 ans et de 3 ans et 6 mois à 2 ans et 6 mois dans le 8ème dont 631 femmes.
99% des collègues promus avaient un avis excellent. Mais tous les collègues ayant un avis excellent n’ont pas forcément bénéficié d’une accélération de carrière. Le départage s’est alors fait à la date d’entrée dans le corps ou à l’âge.
En conclusion, pour le SNES, il n’y a pas d’autre solution que d’aller au bout de la réforme et de supprimer ces deux moments d’accélérations de carrière qui ne peuvent que générer une fois de plus, frustration et rancœur dans la profession.

Barres de promotions 2019

Les barres d’avancement d’échelon à l’issue de la CAPN sont téléchargeables ci-dessous :

Barres de promotions - CAPN Agrégés 2019 - SNES-FSU

Les barres pour l’avancement accéléré 2019

Autres articles de la rubrique Avancement d’échelon