Actualité théâtrale

Théâtre de la Marionnette à Paris

"Les choses étant ce qu’elles sont tout va aussi bien que possible" au Théâtre du Fil de l’Eau à Pantin (93) jusqu’au 8 février

Le spectacle repose sur trois séquences : L’oiseau de mauvais augure, L’aviateur sans ailes et La chambre de Claire. Ces trois séquences sont traversées par l’aviateur, personnage burlesque qui peine à trouver sa place dans un monde qui le préoccupe, à propos duquel aucune des questions qu’il se pose ne trouve de réponse satisfaisante.
Il engage avec le monde des objets qui l’entourent un dialogue dont il espère bien sortir quelque chose. Objets, matériaux, tissus, têtes d’oiseaux et bientôt des marionnettes de toutes sortes, de toutes tailles vont rentrer dans le jeu. Jusqu’aux vêtements désertés par l’homme dont il va réveiller la mémoire pour que jaillissent des figures humaines, animales, des ombres, des présences monstrueuses ou minuscules, tout un univers qui évolue aux frontières du rêve et de la réalité.

La Compagnie du Théâtre du Mouvement a vu le jour en 1975 à l’initiative de Claire Heggen et Yves Marc qui la co-dirigent toujours. Ils étudient le mime corporel et ajoutent à leur formation la pratique du sport de haut niveau, de la danse classique et contemporaine ou de la Kinésiologie. Leur travail est basé sur la théâtralité du mouvement et de la gestualité.
La Compagnie poursuit son travail autour de grands thèmes comme l’animalité, la marche humaine ou la musicalité du mouvement.
A ce jour, Le Théâtre du Mouvement a crée une trentaine de spectacles qui ont été joués dans plus de soixante pays. Des spectacles qui se situent aux limites des Arts du mime, du théâtre gestuel, de la danse et du Théâtre d’objets.
Claire Heggen (qui signe conception, mise en scène et interprétation de ce spectacle) enseigne depuis 1988 à l’Institut de la Marionnette de Charleville-Mézières mais également dans les Universités de Paris III et de Paris VIII, les conservatoires d’Art dramatique d’Arras, d’Amiens de Tours et Bordeaux.
Elle enseigne également à l’étranger, à Madrid, Londres, Amsterdam ou New-York.
Initialement professeur d’Education physique et sportive, Yves Marc s’est formé au mime avec Pinok et Matho puis avec Etienne Decroux. Son travail porte sur la Danse et les techniques corporelles douces mais également sur certaines formes scientifiques…
Francis Dubois

Théâtre du Fil de l’eau - 20 rue Delisy – 93 500 Pantin.
Renseignements et réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) auprès du Théâtre de la Marionnette à Paris :
01 44 64 79 70 ou info@theatredelamarionnette.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Diane self portrait »
    Diane Arbus (1923-1971) est une figure majeure de la photographie de rue du XXème siècle. Fille de commerçants aisés juifs new-yorkais, elle a rencontré à quatorze ans celui qui devint son mari Allan... Lire la suite (25 septembre)
  • « Contrebrassens »
    Une femme qui chante Brassens cela surprend et enchante, quand elle a la malice et la grâce féminine que célébrait le grand Georges. Très inspirée par les textes et les mélodies du chanteur, car on... Lire la suite (25 septembre)
  • « Mademoiselle Julie »
    La pièce d’August Strindberg a été montée plusieurs fois la saison passée, pourtant on a l’impression de la redécouvrir chaque fois au gré des adaptations et des interprétations, tant elle est riche et... Lire la suite (19 septembre)
  • « L’Amérique n’existe pas »
    Un homme, bien seul au milieu de cartons plus ou moins bien empilés, se lance dans un monologue. Il raconte des histoires, il fait naître des personnages comme cet homme qui ne monte jamais dans un... Lire la suite (18 septembre)
  • « À l’abordage »
    Sasha troublée par la beauté d’un jeune homme Ayden arrive avec son amie Carlie dans la communauté où il habite avec un maître à penser charismatique, Kinbote, secondé par sa sœur, Théodora. Kinbote... Lire la suite (18 septembre)