Actualité théâtrale

Du 16 juillet au 13 septembre au Lucernaire, partenaire Réduc’Snes

« Les élans ne sont pas toujours des animaux faciles » Textes de F. Rose et V. Jaspard, mise en scène de Laurent Serrano

Ils sont trois, en costume-cravate, chemise verte pour le premier, safran pour le second et vieux-rose pour le troisième. Ils chantent et jouent du piano, de la guitare et du « valisophone » (un instrument à découvrir !). Tout en buvant un verre, ils parlent de tout et de rien, des femmes (leur ex ou celles sur lesquelles ils fantasment), du cinéma japonais (difficile !) ou du « regard qui en dit long ». L’un prétend avoir vu Verlaine la veille, et lorsque les autres lui font remarquer, avec insistance, qu’il est mort, il dit « Je sais » et passe à autre chose, comme vendre un bout d’arc-en-ciel qu’il a acheté la veille !
Les textes de Frédéric Rose et Vincent Jaspard sont des petits bijoux d’absurde et de drôlerie. On pense aux Diablogues de Roland Dubillard, on passe du quotidien au fantastique le plus loufoque. Comme l’un des personnages le dit : « Il y a des gens qui sont faits pour agir et d’autres pour commenter l’action ». Le trio se place résolument dans la catégorie des « commenteurs » et dans ce domaine ils sont les rois. Il faut les entendre répéter : « C’est fou, non ? » ou « Je ne savais pas …on ne sait jamais ! »
La musique assure un lien entre les sketchs. Balançant de Trenet à Nougaro, en passant par Gershwin et Eddy Cochran, sans oublier des compositions de Benoît Urbain, le pianiste, dont une sur des paroles latines aussi loufoques que les textes, elle permet de sortir des impasses du réel.

Benoît Urbain, Emmanuel Quatra, Pascal Neyron sont à la fois de formidables musiciens et chanteurs et d’excellents comédiens. Mis en scène par Laurent Serrano, ils vont, viennent, discutent, boivent, jouent de leur instrument et chantent. On les suit, sourire aux lèvres avec un énorme plaisir.

Micheline Rousselet

Du mardi au samedi à 21h30
Théâtre du Lucernaire
53 rue Notre Dame des Champs, 75006 PARIS
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 45 44 57 34

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Ruy Blas »
    Cet été le château de Grignan se met à l’heure de l’Espagne du XVIIème siècle pour accueillir le drame romantique de Victor Hugo. La reine d’Espagne vient d’exiler Don Salluste qui a déshonoré une de ses... Lire la suite (21 juillet)
  • La nuit juste avant les forêts
    Tout d’abord, il y a le texte, dur, puissant, superbe, qui résonne fortement avec l’actualité. Et pourtant, Bernard-Marie Koltes l’a écrit et fait représenter dans le Off d’Avignon en 1977. Il ne sera... Lire la suite (20 juillet)
  • Alain Paris chante les fables de La Fontaine
    Est-ce l’horaire ? Est-ce le lieu très excentré près des remparts de l’Oulle ? Il y avait peu de monde pour ce joli spectacle et c’est bien dommage. Alain Paris chante les fables de La Fontaine,... Lire la suite (17 juillet)
  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)