Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

« Rien sauf l’été » un film de Claude Schmitz (France) ; « Le film de l’été » une film d’Emmanuel Marre (France)

« Les films de l’été » Sortie en salles le 10 janvier 2018.

Dans « Rien sauf l’été », Olivier un jeune parisien désireux de fuir les inconvénients de la grande ville, loue une chambre dans un château en pleine campagne tenu par une famille qui a l’air, elle aussi d’y être en vacances.

Les inconvénients du lieu en pleine rénovation ne parviendront pas à décevoir Olivier, ni les moustiques qui compliquent le déroulement de ses nuits, ni un manque de couverture lorsque la soirée se fait fraîche.

Promenades, farniente, discutions avec les autochtones remplissent le cours nonchalant des journées d’Olivier. Il aura un petit pincement de cœur au moment de faire ses adieux à ses hôtes.

Cinéma : les films de l'été

« Le film de l’été  » raconte un moment éphémère et charnière entre un père qui s’apprête à partir et un fils qu tente de le retenir.

Tout se passe dans un décor de rencontre provisoire entre transhumance touristique, tables de pique-nique en béton, files d’attente devant les WC, repas sur le pouce et séances de carwash.

Le pathétique se lit entre les lignes au cours de séquences inégales dont certaines sont très belles et poignantes de naturel.

Chacun des films dure trente minutes. Ils ont été présentés au cours du dernier Festival du Moyen métrage à Brive en 2017 et remarqués autant par la critique que par le public.

Ce sont deux moments de cinéma d’une inspiration qui pourrait être voisine de celle de certains films de la nouvelle vague des années 50-60.

On peut y voir quelque chose du cinéma de Jacques Rozier, un touche de liberté qu pourrait renvoyer à Rohmer.

Mais ces deux films qui sont totalement à contre-courant des tendances actuelles du cinéma, flottent entre deux eaux, se faufilent et échappent à toutes les étiquettes ?

Plutôt que d’y voir des œuvres accomplies, il faut s’en tenir à ce qu’ils sont : deux courts moments de vie et de cinéma, une belle promesse...

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • "Reprise"
    En juin 1968, un groupe d’étudiants en cinéma de l’IDHEC filme le retour au travail des employés de l’usine Wonder à Saint-Ouen après trois semaines de grève. Une jeune femme, ouvrière de l’usine, reste... Lire la suite (Mai 2008)
  • "Moi qui ai servi le roi d’Angleterre"
    Jiri Menzel et l’écrivain Bohumil Hrabal n’en sont pas à leur première collaboration. Dans les années 60, pour Petites perles au fond de l’eau, un film tiré de plusieurs nouvelles de l’auteur, Menzel... Lire la suite (Mai 2008)
  • "Des temps et des vents"
    Une nouvelle génération de réalisateurs turcs est en train d’émerger. Parmi eux, Nuri Bilge Ceylan dont Uzak fut primé à Cannes et Fatih Akin, réalisateur allemand d’origine turque, dont le dernier film... Lire la suite (Mai 2008)
  • "Ciao Stefano"
    On attend toujours la sortie d’un nouveau film italien avec un vif intérêt et l’espoir qu’il va nous satisfaire complètement. Que celui-là va contribuer à remettre le pied à l’étrier à un cinéma qui nous... Lire la suite (Avril 2008)
  • "Le grand Alibi"
    Les romans d’Agatha Christie ont beaucoup inspiré le cinéma. Les anglais et les allemands ont été les premiers à adapter des œuvres de la romancière prolifique. Ses Dix petits nègres ont à eux seuls fait... Lire la suite (Avril 2008)