Actualité théâtrale

Théâtre de l’Aquarium, partenaire Réduc’Snes

Les lectures théâtralisées itinérantes de l’Aquarium. Le théâtre à l’école, l’école au théâtre…

Le Théâtre de l’Aquarium propose depuis la saison dernière, des lectures théâtralisées itinérantes adaptables en tous lieux, en prélude à un spectacle de la saison.

Ces interventions présentées par les comédiens sont gratuites à la condition que les enseignants s’engagent par la suite à découvrir le spectacle définitif avec leurs élèves.

Ces lectures permettent l’approche de l’atmosphère de l’œuvre, d’entendre le texte et une première rencontre avec les comédiens.

Première lecture théâtralisée de la saison :

"Œdipe sur la route" adapté et interprété par Antoine Caubet d’après le roman de Henry Bauchau (éditions Actes-Sud)

Œdipe, jouet des dieux, a tué son père et épousé sa mère. Aveugle et accablé par son terrible destin, il s’engage dans une longue errance avec l’espoir d’être libéré du remords et de la culpabilité.

Ce périple fait le lien entre les deux tragédies de Sophocle "Œdipe Roi" et "Œdipe à Colone" et le roman d’Henry Bauchau ouvre sur une interrogation à propos de l’individu et de son destin.

Cette lecture d’une durée d’environ 45 minutes pourra avoir lieu sur demande d’octobre à décembre 2013 auprès de l’équipe des relations publiques du théâtre au 01 43 74 67 36.

Le spectacle " Œdipe Roi" sera programmé au Théâtre de l’Aquarium du 13 novembre au 15 décembre 2013.

Voir toute la programmation du théâtre de l’Aquarium sur notre site, article : Théâtre de l’Aquarium, Paris

Théâtre de l’Aquarium. Cartoucherie. Route du Champ-de-Manœuvre. 75 012 Paris

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 0143 74 72 74

theatredelaquarium.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Crise de nerfs »
    Peter Stein a choisi de mettre en scène trois courtes pièces de Tchekhov et de confier à Jacques Weber le rôle principal. Le metteur en scène a choisi de commencer par la pièce la plus sombre, qui... Lire la suite (26 septembre)
  • « Diane self portrait »
    Diane Arbus (1923-1971) est une figure majeure de la photographie de rue du XXème siècle. Fille de commerçants aisés juifs new-yorkais, elle a rencontré à quatorze ans celui qui devint son mari Allan... Lire la suite (25 septembre)
  • « Contrebrassens »
    Une femme qui chante Brassens cela surprend et enchante, quand elle a la malice et la grâce féminine que célébrait le grand Georges. Très inspirée par les textes et les mélodies du chanteur, car on... Lire la suite (25 septembre)
  • « Mademoiselle Julie »
    La pièce d’August Strindberg a été montée plusieurs fois la saison passée, pourtant on a l’impression de la redécouvrir chaque fois au gré des adaptations et des interprétations, tant elle est riche et... Lire la suite (19 septembre)
  • « L’Amérique n’existe pas »
    Un homme, bien seul au milieu de cartons plus ou moins bien empilés, se lance dans un monologue. Il raconte des histoires, il fait naître des personnages comme cet homme qui ne monte jamais dans un... Lire la suite (18 septembre)