Actualité théâtrale

Jusqu’au 31 mai au Théâtre du Rond-Point

« Les limbes »

Dans ses bras une marionnette vêtue d’un manteau rouge, dans ses mains une épée. Quand il enfile une cagoule, ce n’est plus la marionnette qu’il a auprès de lui, à laquelle il semble murmurer on ne sait quelle confidence, c’est un double troublant qui le malmène parfois et l’examine sous toutes les coutures. Il s’attaque à des spectres de plastique évanescents, sortis d’on ne sait où. Dans une lutte obscure, il se défend contre des méduses joueuses qui s’échappent, leur tête lumineuse le narguant aux quatre coins de la salle. Il les apprivoise, les appelant d’un petit claquement de langue. Les vire-volte du duel laissent place à l’apaisement.

Théâtre : les limbes

Etienne Saglio est désormais une figure majeure de la magie nouvelle. Dans un clair-obscur magnifique qui évoque le Caravage, sur la musique sublime du Stabat Mater de Vivaldi, le magicien fait voler ses spectres de plastique, tombe des cintres apparemment vaincu, pour se redresser miraculeusement et repartir au combat contre ses fantômes. C’est troublant et très beau.

Micheline Rousselet

Du mardi au samedi à 20h30, le dimanche à 15h

Théâtre du Rond-Point

2 bis avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 44 95 98 21

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « La conférence des oiseaux »
    Il y a quarante ans Jean-Claude Carrière adaptait pour Peter Brook l’un des plus célèbres contes soufi du Persan Farid Uddin Attar (1142-1220). La conférence des oiseaux raconte comment, encouragés... Lire la suite (14 février)
  • « Premier amour »
    Sami Frey reprend cette nouvelle de Samuel Beckett, écrite en 1946, qu’il avait créée il y a dix ans. On y trouve déjà l’image de ces clochards célestes que seront, dans En attendant Godot , Vladimir et... Lire la suite (7 février)
  • « Chance »
    Au secrétariat de ce cabinet d’avocats frappadingue, on ne travaille pas beaucoup, mais on chante et on danse. La secrétaire, rousse et bouclée, est très salsa, l’assistant écrit des plaidoiries en mi... Lire la suite (7 février)
  • « La Dama Boba » ou celle qu’on trouvait idiote
    Au tournant du XVIème et du XVIIème siècle, l’Angleterre avait Shakespeare et l’Espagne Lope de Vega. Son œuvre est aussi foisonnante et complexe que le fut sa vie emplie de conquêtes amoureuses. C’est... Lire la suite (5 février)
  • « Le sourire au pied de l’échelle »
    Ce portrait d’un clown à la recherche de lui-même, pris dans ses propres contradictions, Auguste célébré mais qui doute, qui fait rire mais voudrait plutôt susciter la joie, est une œuvre atypique... Lire la suite (5 février)