Actualité théâtrale

Jusqu’au 31 mai au Théâtre du Rond-Point

« Les limbes »

Dans ses bras une marionnette vêtue d’un manteau rouge, dans ses mains une épée. Quand il enfile une cagoule, ce n’est plus la marionnette qu’il a auprès de lui, à laquelle il semble murmurer on ne sait quelle confidence, c’est un double troublant qui le malmène parfois et l’examine sous toutes les coutures. Il s’attaque à des spectres de plastique évanescents, sortis d’on ne sait où. Dans une lutte obscure, il se défend contre des méduses joueuses qui s’échappent, leur tête lumineuse le narguant aux quatre coins de la salle. Il les apprivoise, les appelant d’un petit claquement de langue. Les vire-volte du duel laissent place à l’apaisement.

Théâtre : les limbes

Etienne Saglio est désormais une figure majeure de la magie nouvelle. Dans un clair-obscur magnifique qui évoque le Caravage, sur la musique sublime du Stabat Mater de Vivaldi, le magicien fait voler ses spectres de plastique, tombe des cintres apparemment vaincu, pour se redresser miraculeusement et repartir au combat contre ses fantômes. C’est troublant et très beau.

Micheline Rousselet

Du mardi au samedi à 20h30, le dimanche à 15h

Théâtre du Rond-Point

2 bis avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 44 95 98 21

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Crise de nerfs »
    Peter Stein a choisi de mettre en scène trois courtes pièces de Tchekhov et de confier à Jacques Weber le rôle principal. Le metteur en scène a choisi de commencer par la pièce la plus sombre, qui... Lire la suite (26 septembre)
  • « Diane self portrait »
    Diane Arbus (1923-1971) est une figure majeure de la photographie de rue du XXème siècle. Fille de commerçants aisés juifs new-yorkais, elle a rencontré à quatorze ans celui qui devint son mari Allan... Lire la suite (25 septembre)
  • « Contrebrassens »
    Une femme qui chante Brassens cela surprend et enchante, quand elle a la malice et la grâce féminine que célébrait le grand Georges. Très inspirée par les textes et les mélodies du chanteur, car on... Lire la suite (25 septembre)
  • « Mademoiselle Julie »
    La pièce d’August Strindberg a été montée plusieurs fois la saison passée, pourtant on a l’impression de la redécouvrir chaque fois au gré des adaptations et des interprétations, tant elle est riche et... Lire la suite (19 septembre)
  • « L’Amérique n’existe pas »
    Un homme, bien seul au milieu de cartons plus ou moins bien empilés, se lance dans un monologue. Il raconte des histoires, il fait naître des personnages comme cet homme qui ne monte jamais dans un... Lire la suite (18 septembre)