Actualité théâtrale

à l’Espace Paris-Plaine, jusqu’au 30 avril

« Les monstres »

« Les monstres » est l’unique pièce de Roland Dubillard destinée au jeune public. Tous les sept ans, le lion, le singe, l’aigle et la licorne organisent une fête dans leur château. Le héros de la pièce, un « gosse » réussit à s’y introduire bien qu’il soit dépourvu de carton d’invitation. Confronté à ses hôtes qui s’avèrent être des monstres pressant leurs invités pour boire leur sang, il va développer trucs et astuces, allant même jusqu’à leur apprendre à lire pour tromper les méchants et échapper au sort qu’ils lui promettaient. La pièce écrite en 1946 apparaît indémodable car les enfants adorent toujours les histoires de monstres et de vampires. L’effroyable cruauté des monstres contraste avec l’imagination et l’intelligence de l’enfant. La metteuse en scène, Prune Lichtlé, qui joue aussi le gosse, nous entraîne du chemin du château à l’intérieur où l’on découvre l’homme-horloge, la fille miroir et la machine à presser les invités. Le travail sur les décors et les lumières est très réussi. Les cinq comédiens nous entraînent sur un rythme effréné, où la musique et la danse ont leur place, dans cette histoire jubilatoire et loufoque. Quant au jeune public, il ne semble pas très effrayé ! Il se régale et rêve d’aider le gosse. Le texte fait largement appel à l’imaginaire et sa portée symbolique séduit aussi les parents qui de surcroit rient beaucoup. Courez-y avec vos enfants !
Micheline Rousselet

Mercredi, samedi, vacances scolaires à 15h
Espace Paris-Plaine
13 rue du Général Guillaumat, 75015 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur
réservation impérative) : 01 40 43 01 82
www.espaceparisplaine.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Sois un homme »
    Qu’est-ce qu’être une femme ? La question a beaucoup interrogé écrivain.e.s et philosophes depuis déjà un certain temps. Mais s’agissant des hommes, elle apparaît plus originale tant des siècles de... Lire la suite (17 mars)
  • « Illusions perdues »
    Après ses brillantes adaptations d’Homère ( Iliade puis Odyssée ) et de Chanson douce de Leïla Slimani, Pauline Bayle s’est lancé dans l’adaptation du roman de Balzac. C’est au fonctionnement du... Lire la suite (17 mars)
  • « L’éveil du printemps »
    La pièce de Franck Wedekind fit scandale a son époque (1890) et fut interdite de longues années pour pornographie. Elle offrait un regard osé sur la jeunesse, défendait le désir adolescent et pointait... Lire la suite (16 mars)
  • « Médéa mountains »
    Alima Hamel, la jeune poétesse, musicienne et chanteuse d’origine algérienne évoque ici son histoire personnelle. Elle se souvient du bonheur des vacances familiales quand elle quittait Nantes avec... Lire la suite (12 mars)
  • « Le pays lointain (Un arrangement) »
    C’est l’ultime pièce de Jean-Luc Lagarce mort à 38 ans, en 1995, quelques jours après l’avoir terminée. On y retrouve le thème du retour de l’enfant prodigue parmi les siens. Louis revient, au pays... Lire la suite (11 mars)