Actualité théâtrale

à l’Espace Paris-Plaine, jusqu’au 30 avril

« Les monstres »

« Les monstres » est l’unique pièce de Roland Dubillard destinée au jeune public. Tous les sept ans, le lion, le singe, l’aigle et la licorne organisent une fête dans leur château. Le héros de la pièce, un « gosse » réussit à s’y introduire bien qu’il soit dépourvu de carton d’invitation. Confronté à ses hôtes qui s’avèrent être des monstres pressant leurs invités pour boire leur sang, il va développer trucs et astuces, allant même jusqu’à leur apprendre à lire pour tromper les méchants et échapper au sort qu’ils lui promettaient. La pièce écrite en 1946 apparaît indémodable car les enfants adorent toujours les histoires de monstres et de vampires. L’effroyable cruauté des monstres contraste avec l’imagination et l’intelligence de l’enfant. La metteuse en scène, Prune Lichtlé, qui joue aussi le gosse, nous entraîne du chemin du château à l’intérieur où l’on découvre l’homme-horloge, la fille miroir et la machine à presser les invités. Le travail sur les décors et les lumières est très réussi. Les cinq comédiens nous entraînent sur un rythme effréné, où la musique et la danse ont leur place, dans cette histoire jubilatoire et loufoque. Quant au jeune public, il ne semble pas très effrayé ! Il se régale et rêve d’aider le gosse. Le texte fait largement appel à l’imaginaire et sa portée symbolique séduit aussi les parents qui de surcroit rient beaucoup. Courez-y avec vos enfants !
Micheline Rousselet

Mercredi, samedi, vacances scolaires à 15h
Espace Paris-Plaine
13 rue du Général Guillaumat, 75015 Paris
Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur
réservation impérative) : 01 40 43 01 82
www.espaceparisplaine.com

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Angels in America »
    New York 1985, début de l’épidémie du Sida présentée par les puritains comme une punition divine à l’encontre des gays. Un avocat aussi cynique que célèbre, juif et homosexuel, refusant de reconnaître et... Lire la suite (27 janvier)
  • « Le K »
    Treize nouvelles qui donnent aux événements banals de la vie quotidienne une dimension fantastique, tantôt inquiétante, tantôt drôlissime. Gregori Baquet les a prises dans Le K de Dino Buzzati, le... Lire la suite (26 janvier)
  • "J’ai rêvé la Révolution"
    « J’ai rêvé la Révolution » est repris : Du 29 au 31 janvier à la Comédie de Picardie à Amiens (80) Du 27 février au 8 mars au théâtre de l’Épée de bois à Paris En parallèle il y a un spectacle court... Lire la suite (26 janvier)
  • « La mégère apprivoisée »
    Un jeune homme Lucentio arrive à Padoue avec son valet, aperçoit une jeune fille fort jolie et en tombe amoureux. Mais le père de Bianca a décidé qu’elle ne pourrait se marier que lorsqu’un mari se... Lire la suite (24 janvier)
  • « Dom Juan ou le festin de pierre »
    Une adaptation du mythe de Don Juan et du texte de Molière d’une originalité et d’une force qui éveillent la réflexion et l’émotion. Même si Don Juan est un séducteur habile, il est loin de n’être que... Lire la suite (23 janvier)