Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Corneliu Porumboiu (Roumanie-France)

« Les siffleurs » Sortie en salles le 8 janvier 2020

C’est au son de «  The passenger  » interprété par Iggy Pop que l’inspecteur de police Cristi débarque sur l’île de Gomera afin d’apprendre le Silbo, une langue sifflée ancestrale classée au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Sur une trame de film noir avec femme fatale prénommée Gilda, corruption, chantage et amour fou, fortement marqué de références cinématographiques, le film développe un récit éclaté - chaque segment est consacré à un personnage - qui nous apprendra les raisons de ce voyage aux îles Canaries.

Dans une société où tout le monde est surveillé de toutes parts et tout le temps via des caméras ou des micros (des domiciles aux bureaux de la police), Cristi, flic corrompu, se trouve dans l’obligation de faire évader le seul truand qui sait où est caché l’argent de la vente de drogue.

Cinéma : Les siffleurs

Les films de Corneliu Porumboiu font une place importante à la parole.

Ainsi, dans «  Policier, adjectif  » c’est à l’aide d’un dictionnaire qu’un jeune policier, prénommé également Cristi, se trouvait soumis à une réflexion sémantique sur l’énoncé de notion morale qui n’ont pas le même sens pour lui ou pour son supérieur plus enclin à la répression.

Dans ce nouveau film, c’est en apprenant le Silbo, que les amants pourront communiquer en toute sécurité. Les scènes d’apprentissage sont d’une drôlerie irrésistible, car l’humour est aussi un élément constitutif des films de Corneliu Porumboiu.

Dans son précédent film «  Football infini  » le réalisateur écoutait les élucubrations de son ami d’enfance sur les règles d’un nouveau football tout en le suivant dans son travail quotidien de haut fonctionnaire attaché à la préfecture.

Catrinal Marlon et Vlad Ivanov, remarquables dans le rôle des amants et le metteur en scène catalan Augusti Villaronga en aristocratique chef de la mafia achèvent de faire de ce film de genre un thriller déjanté à voir absolument.

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « L’état sauvage »
    Aux États-Unis, en 1861, la guerre de Sécession fait rage. Une famille de colons français décide de quitter le Missouri où ils étaient installés depuis vingt ans. Le père Edmond, le mère Madeleine et... Lire la suite (23 février)
  • « Des hommes »
    Alice Odiot et Jean-Robert Vialet ont obtenu l’autorisation de filmer pendant vingt-cinq jours dans l’enceinte de la prison des Baumettes : 30 000 m2 pour 2000 détenus dont la moitié n’a pas trente... Lire la suite (17 février)
  • « Amare Amaro »
    Gaetano, la trentaine est un jeune homme taciturne. Il a succédé à son père dans la boulangerie familiale depuis que celui-ci a cessé ses activités. Même si son pain est très apprécié par la clientèle,... Lire la suite (16 février)
  • « Tu mourras à vingt ans »
    Soudan, dans la province d’Aljazira, à notre époque. Lorsque Sakina présente Muzamil, son nouveau né, au chef religieux du village, celui-ci prédit que l’enfant mourra à vingt ans . Le père qui ne... Lire la suite (10 février)
  • Cycles de réflexion sur le cinéma
    Les dimanches de Varan organisent deux journées sur le thème Filmer le théâtre les 2 et 9 février de 10h à 14h 2 février : Le film de théâtre avec Brigitte Jaques-Wajeman, metteuse en scène et Benoît... Lire la suite (30 janvier)