Actualité théâtrale

jusqu’au 4 février

"Les trois petits vieux qui ne voulaient pas mourir" à l’Aktéon Théâtre

Ernest, Désiré et Stanislas sont trois petits vieux qui vivent ensemble depuis bien longtemps. Un matin, une lettre anonyme leur annonce que leur vie est finie, qu’ils ont utilisé tous les jours dont ils pouvaient disposer et qu’il n’y a rien à faire. Mais les trois petits vieux n’ont pas envie du tout de mourir, il leur reste encore tant de choses à faire, comme escalader l’Himalaya ou traverser le désert. Déterminés ils se lancent dans un hymne à la vie porté par leur amitié et leur bonne humeur. Mais puisqu’on ne peut pas échapper à la mort, nos trois amis s’interrogent aussi sur la mort. Qui est-elle, comment se fait le passage et qu’y a-t-il après ?
Sur ce sujet grave dont nous savons tous qu’il préoccupe les enfants, Suzanne van Lohuizen a construit un conte philosophique plein de vie et de poésie qui permet aux adultes et aux enfants de rire et de s’émouvoir. Pour introduire une distance indispensable, vu le sujet, Julien Feder le metteur en scène a choisi un certain nombre de dispositifs scéniques. Les trois comédiens se maquillent devant nous, leur vieillissement est ainsi suggéré, et leur costume renvoie aux clowns. Ils ne sont pas tristes du tout, ces trois petits vieux. Leur humour incisif, leur insouciance et leur combativité font que les jeunes spectateurs ne se sentent jamais démunis face à la mort annoncée. Accompagnés par un accordéoniste et un manipulateur, tous deux vêtus de noir, qui prolongent l’imaginaire et les pensées des trois petits vieux et donnent vie aux objets utilisés, les trois comédiens nous font passer du rire à la peur, de la joie à la tristesse et à la fin les enfants sont heureux de les voir se démaquiller et de pouvoir parler avec eux. Un spectacle intelligent où l’on s’émeut et où l’on rit à propos de la mort, c’est rare et cela mérite qu’on y coure avec ses enfants ou ses petits-enfants (à partir de 5 à 6 ans).
Micheline Rousselet

Aktéon Théâtre
11 rue du Général Blaise, Paris 11
Réservation : 01 43 38 74 62 (partenariat Réduc’snes sollicité)
à 14h30 les mercredi, samedi, dimanche et tous les jours pendant les vacances scolaires.

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Pièce en plastique »
    Dans cette pièce écrite en 2015, Marius von Mayenburg met en scène une famille, bien installée socialement, dont il excelle à montrer les rêves avortés, les contradictions, les frustrations et le mal... Lire la suite (20 octobre)
  • « Le poète aveugle »
    Jan Lauwers appartient à une génération d’artistes reconnus dans toute l’Europe, qui réinvente une écriture où se mêlent théâtre, musique, installation et danse. C’est la première fois qu’il est invité à La... Lire la suite (20 octobre)
  • « Haskell Junction »
    C’est à l’occasion d’un voyage au Canada, où il découvre la ville de Stanstead installée sur la frontière canado-étasunienne que Renaud Cojo a l’idée de cette pièce. À l’heure où des migrants poussés par... Lire la suite (19 octobre)
  • « La famille royale »
    Inspirée du roman éponyme de William T. Vollmann, cette vaste fresque dresse le portrait d’une Amérique coupée en deux, le monde des affaires, du show-business, des casinos et de la finance d’un côté,... Lire la suite (16 octobre)
  • « La danse de mort » d’August Strindberg .
    Dans une citadelle, sur une île de garnison, vivent reclus dans un décor gris un officier intègre et autoritaire et sa femme, Alice, une ancienne actrice qui a laissé derrière son passé et dont les... Lire la suite (13 octobre)