Les langues anciennes

Lettres classiques : une certification n’est pas la solution

Les professeurs de lettres modernes, philosophie, histoire-géographie et langues vivantes ont reçu les notes d’organisation rectorales précisant les modalités de la session 2018 pour la certification complémentaire en langues et cultures de l’antiquité.
Pour assurer la promotion de cette certification un vademecum a été mis en ligne sur eduscol : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/LCA/34/3/Vademecum_LCA_962343.pdf

Les difficultés de recrutement en lettres classiques sont avérées mais le SNES-FSU considère que renouveler le vivier d’élèves, d’étudiants et, à terme, de professeurs, passe notamment par une politique plus volontariste sur le plan des moyens et de l’offre d’enseignement proposée. La politique engagée avec la certification complémentaire risque de conduire très vite à la disparition de nombreux postes de lettres classiques, en particulier dans les collèges.

Autres articles de la rubrique Les langues anciennes