Réforme Blanquer du lycée

Lycée Blanquer, le "libre choix", vous y avez cru ? Halte aux "bobards" !

A l’échelle des académies, la préparation de la rentrée se révèle périlleuse compte tenu du niveau très élevé des suppressions de postes, et témoigne de l’écart entre les discours ministériels et la réalité. Jamais la liberté de choix du " parcours " de l’élève n’a été si contrainte. Les analyses et le tract "Liberté de choix, vous y avez cru ?" sont ci-dessous !

Dans une note adressée aux recteurs le 6 mars dernier, le ministère institutionnalise le principe du contingentement pour les spécialités de la voie générale demandées en dehors de l’établissement d’origine.
Cette information est cruciale pour ce qui concerne l’orientation des élèves de Seconde. N’hésitons pas à informer le plus largement possible pour contrer une communication ministérielle mensongère !

affichette-libre-choix

Du contingentement à la sélection
Les rectorats doivent dès maintenant repérer les situations locales de " saturation " pour chaque enseignement. Sauf cas particulier, le choix de spécialités pour la Première générale, et a fortiori celui des options pour la Seconde, ne constitue pas un motif de dérogation pour l’inscription en lycée.
Une commission départementale sera chargée d’examiner les dossiers de candidature pour les spécialités n’existant pas dans le lycée d’inscription de l’élève, en particulier celles estampillées " rares " (LCA, Arts, LLCE hors anglais, NSI, SI …). Avis de conseil de classe, notes, projet de poursuite d’études… Les critères de l’examen des dossiers s’apparentent clairement à une sélection en fonction des capacités d’accueil.

Liberté surveillée
Selon les lycées, on assiste localement à des interprétations variables de l’économie de la réforme. Pour les uns, le choix des spécialités s’affiche comme totalement libre, pour les autres, les appariements sont obligatoires. La contrainte des emplois du temps va, de toute manière, se révéler déterminante dans la capacité des établissements à offrir la diversité promise de "parcours". Au vu des attendus plus ou moins officiels des formations supérieures, ces choix contraints de fin de seconde ne peuvent qu’inquiéter car ils risquent de peser lourdement dans les possibilités de poursuite d’études.
Toutes les sources réglementaires et les analyses sont à lire dans l’article qui répond dans le détail à la question : Liberté de choix ? Dans la limite des places disponibles...

affichette-libre-choix

Autres articles de la rubrique Réforme Blanquer du lycée

  • Contre les réformes du Bac et des lycées, le SNES-FSU fixe le cap !
    Réunis en conseil national (CN) les 10 et 11 septembre 2019, le SNES-FSU s’est doté d’une feuille de route sur la question des lycées. Il s’agit de fixer un cap pour les revendications et l’action... Lire la suite (18 septembre)
  • Sortir du piège
    Dans à peine trois mois doit théoriquement s’ouvrir la première session 2021 du bac Blanquer avec le bulletin du premier trimestre et la première salve des épreuves communes de contrôle continu (E3C).... Lire la suite (15 septembre)
  • Bac Blanquer, l’usine à gaz est confirmée
    La réforme du baccalauréat avait officiellement pour ambition de simplifier cet examen. Concrètement, elle met en place une usine à gaz qui va peser lourdement à la fois sur la scolarité des élèves,... Lire la suite (28 août)
  • Les lycées dans l’action !
    Continuons l’action ! Le ministre dit vouloir travailler au bien-être des personnels de l’Education nationale. Et bien , il serait plus que temps de répondre aux revendications des personnels... Lire la suite (28 août)
  • Le choix sous contrainte !
    Le ministère a beau redoubler d’efforts pour promouvoir la "liberté de choix" comme argument de vente de la réforme du lycée, les faits sont têtus. Force est de constater que l’échafaudage de la future... Lire la suite (24 juin)

Dans la rubrique Lycée et post-bac

  • Contact : lycees@snes.edu
    Secteur lycéesLire la suite (Septembre 2015)
  • Sortir du piège
    Dans à peine trois mois doit théoriquement s’ouvrir la première session 2021 du bac Blanquer avec le bulletin du premier trimestre et la première salve des épreuves communes de contrôle continu (E3C).... Lire la suite (15 septembre)
  • Bac Blanquer, l’usine à gaz est confirmée
    La réforme du baccalauréat avait officiellement pour ambition de simplifier cet examen. Concrètement, elle met en place une usine à gaz qui va peser lourdement à la fois sur la scolarité des élèves,... Lire la suite (28 août)
  • Les lycées dans l’action !
    Continuons l’action ! Le ministre dit vouloir travailler au bien-être des personnels de l’Education nationale. Et bien , il serait plus que temps de répondre aux revendications des personnels... Lire la suite (28 août)
  • Le point sur Parcoursup
    Pour la deuxième année consécutive, l’application Parcoursup a traité les vœux d’orientation post-bac des élèves. La première session, en 2017-2018, avait montré la réalité de ce dispositif, pensé en... Lire la suite (28 août)