Année 2017-2018

Lycée Colbert : La mobilisation se poursuit (Lyon)

Le premier trimestre a été difficile au Lycée Colbert, où le nombre d’élèves total et par classe continue à être en forte augmentation. De nombreux incidents ont émaillé ces premiers mois, et plusieurs fiches du CHSCT ont été remplies par les collègues pour signaler cette dégradation du climat scolaire. L’annonce, juste avant la Toussaint, de l’arrivée d’une dizaine élèves en TSTMG non affectés depuis la rentrée, dont une majorité de doublants majoritairement très décrocheurs, a mis le feu aux poudres. Les enseignants se sont donc massivement mis en grève le 12 octobre, action relayée par les médias, et ont été reçus en audience au rectorat le 16 pour dénoncer la politique qui consiste à continuer à accumuler les difficultés dans un lycée déjà très fragilisé. La réponse du rectorat se limitant à la promesse de prendre davantage en considération les difficultés et les s pécificités de l’établissement pour la rentrée prochaine, la mobilisation se poursuit, soutenue par les deux fédérations de parents d’élèves. Une lettre conjointe avec demande d’audience vient d’être envoyée aux deux maires des arrondissements concernés (3e et 8e), au député et à la Région. Une occupation nocturne du lycée précédée d’un communiqué de presse est prévue pour le mois de Décembre. Des élèves, conscients de la dégradation du lycée, ont de leur côté pris l’initiative d’écrire à la Rectrice.

Autres articles de la rubrique Année 2017-2018