Année 2017-2018

Lycée : Suppression de postes et dégradations des conditions de travail (Lyon)

- La disparition des TPE, remplacés par un « oral terminal » dont on cherche l’horaire de préparation ;

- La disparition de l’AP, généralement disciplinaire dans le cycle terminal ;

- Le silence assourdissant du ministère sur les « heures à effectifs réduits »

- La diminution des horaires disciplinaires (ex : perte d’au moins 3h en SES via la suppression des spécialités en terminale qui ne sont pas « compensées » par la création d’enseignements facultatifs directement associés aux SES). La facture en terme de postes supprimés pourrait donc être lourde. Le ministère le reconnaît à demi-mot, c’est une réforme qui permet de faire des économies, en « décongestionnant le lycée » (JM Blanquer). Au prix d’une dégradation importante de nos conditions de travail !

Autres articles de la rubrique Année 2017-2018