US 772 du 31 août 2017

Lycée général

Les déclarations sur une réforme du bac se multiplient à la faveur de la crise des affectations post-bac et du nouveau contexte politique. À l’issue du troisième tour d’APB, mi-juillet, 87 000 bacheliers étaient encore sans affectation dans l’enseignement supérieur. Le ministre de l’Éducation nationale déclare vouloir « muscler » le baccalauréat pour en faire un « tremplin » vers les études supérieures tout en souhaitant sa simplification. Cela renvoie globalement au programme présidentiel, à savoir un bac réduit à quatre épreuves terminales et le reste au contrôle continu, le tout assorti d’une évaluation des prérequis à l’entrée à l’Université. Des groupes de travail sont annoncés au cours de l’année qui vient. Le nouveau baccalauréat est prévu pour la session de 2021. La ministre de l’Enseignement supérieur a lancé cet été une concertation pour mettre fin au tirage au sort et développer le concept du « contrat de réussite étudiant » précisant pour chaque formation universitaire les attendus pour l’entrée en licence. Pour le reste, il n’y a que bien peu de nouveautés à cette rentrée sauf quelques ajustements de programmes en mathématiques physique-chimie pour la Seconde générale et technologique (BO n° 18 du 4 mai 2017), et en Informatique et création numérique pour l’enseignement facultatif du cycle terminal des séries L et ES (arrêté du 16 juin 2016 – JO du 13 juillet 2016). Comme chaque année, nous retrouvons les mises à jour des programmes des sections internationales, binationales. Toutes les précisions se trouvent au lien suivant : www.snes.edu/Programmes-Nouveautes-amenagements-et-adaptations-pour-la-rentree-2017.html

Autres articles de la rubrique US 772 du 31 août 2017

  • Lycée : des « prérequis » pour l’affectation post-bac à la réforme du Bac !
    Quand la ministre de l’Enseignement supérieur annonce une réforme d’ampleur des affectations post-bac pour la fin octobre, le ministre de l’Éducation nationale prévoit en écho le démarrage d’une... Lire la suite (14 septembre)
  • Nos services
    Nos obligations de service sont fixées par le décret 2014-940. Sans constituer la nécessaire réduction du temps de travail pour tous revendiquée par le SNES-FSU, ce décret reprend les éléments... Lire la suite (14 septembre)
  • Voie technologique du lycée
    Dans les séries technologiques, en dépit de la publication du rapport de l’inspection générale qui constate que la réforme n’a pas permis de se rapprocher des objectifs qui l’avaient légitimée,... Lire la suite (14 septembre)
  • APB : goulet d’étranglement...
    Au début du processus d’admission post-bac, 808 740 candidats (dont 75 % d’élèves de Terminale) avaient formulé au moins un vœu. À l’issue du troisième tour d’APB, mi-juillet, presque 10 % des demandeurs... Lire la suite (14 septembre)
  • Crise des affectations post-bac : effet d’aubaine
    Au moins 11 000 candidats auraient rejoint l’enseignement privé, ou bien renoncé à poursuivre des études au cours de l’été. La situation est une véritable opportunité pour des formations privées, aux... Lire la suite (14 septembre)