Année 2017-2018

Lycée : ne pas laisser faire ! (Rennes)

Mercredi 24 janvier, la commission Mathiot publie son rapport pour réformer le bac et le lycée. Nous connaissons déjà les grandes lignes des orientations que Mathiot conseillera au Ministre Blanquer.

Au niveau national, le SNES a publié une synthèse actualisée des dernières informations distillées par la commission au fur et à mesure de ses consultations. Le SNES académique a quant à lui publié une affiche. Ces outils sont à diffuser largement pour informer les collègues.

Dans ses instances nationales, le SNES a décidé la semaine dernière de ne pas attendre davantage pour mobiliser la profession tant les enjeux sont déterminants pour le second degré : la suppression de postes de fonctionnaires sur le quinquennat motive le train de réformes qui a démarré avec Parcoursup. La préparation de rentrée dans l’académie donne le ton : -29 emplois équivalents temps plein sur les DGH lycées compensés par autant d’HSA pour une prévision d’effectif presque stable (-152 élèves) après 5 700 élèves de plus en lycée depuis 2004 !

Le SNES-FSU organise donc la mobilisation :

- Lundi 29 janvier à 14h30 rue Papu, les syndiqué-es sont invité-es à participer à un conseil syndical.
Une convocation sera adressée par retour d’inscription à s3ren@snes.edu.

- Multiplication des heures d’information syndicale dans les lycées (le S2 et le S3 peuvent être sollicités)

- Jeudi 1er février à l’appel des organisations étudiantes et lycéennes Solidaires étudiants, UNEF, UNL, SGL, de la FSU, FO, CGT, Sud des assemblées générales dans les établissements peuvent être décidées sur la question de l’accès à l’enseignement supérieur et de la réforme du lycée. Des mobilisations s’organisent aussi au niveau académique, l’interfédérale est réunie mardi 23 janvier pour en décider les modalités avec les lycéens et les étudiants.

- Mardi 6 février grève du second degré contre l’insuffisance des dotations aux collèges et lycées, contre une réforme qui déstructurerait le lycée, dégraderait nos conditions de travail (semestrialisation, annualisation...), nos disciplines et l’orientation. Le SNES-FSU appelle à la grève et a proposé aux autres organisations de s’y associer.

- Mercredi 7 février journée d’action dans l’Éducation Nationale à l’appel des syndicats de la FSU : rassemblement devant le rectorat, conférences de presse, ...

- Jeudi 8 février journée d’action du SNUEP-FSU pour la formation professionnelle en lycée professionnel.

- Et en mars grève de tous les fonctionnaires pour les salaires, contre la journée de carence, contre les réformes qui dégradent l’éducation.

Il s’agit bien en février et en mars d’un plan d’actions diversifiées pour faire monter la pression !

Autres articles de la rubrique Année 2017-2018