Année 2017-2018

Lycée : nouvelle réforme ou vieille réforme ? (Poitiers)

Blanquer est aussi celui qui était aux affaires du moment de la réforme Darcos, celle du "lycée modulaire" qui avait fait long feu, grâce au combat mené par le SNES-FSU. Il annonce maintenant une grande offensive sur le bac (pour 2021), avec des conséquences dès 2018 sur les programmes et l’organisation des enseignements. C’est aussi l’entrée à l’université qui serait contrainte par la vérification de "pré-requis" ou faut-il dire d’examen d’entrée dans le supérieur. Tout cela est prévu à marche forcée, comme pour la loi travail, avec un temps de concertation ridicule et des marges de manoeuvre réduites. On est bien loin du débat démocratique dont l’avenir du système éducatif a besoin.

Un fois de plus, ce sera à nous, par la lutte syndicale, d’imposer les conditions d’une vraie concertation, avec toute la profession, mais aussi les usagers (parents et lycéens)

Autres articles de la rubrique Année 2017-2018