Actualité théâtrale

Saison 2012-13

MC 93 de Bobigny Partenaire Réduc’snes

Saison 2012-13 à la MC 93 de Bobigny.

- Du 12 au 21 octobre 2012 / du 21 au 29 juin 2013, Salle Christian Bourgois, "Chroniques du bord de scène" Saison V Épisodes 1 & 2, texte de James Ellroy, mise en scène Nicolas Bigards.

James Ellroy a écrit un imposant ouvrage sur les années 60 aux États-Unis et sur la prise du pouvoir par le clan Kennedy. Ces années intenses qui connaîtront la guerre du Vietnam, la lutte des noirs pour l’égalité des droits, le mouvement hippie ou la lutte contre la mafia…C’est à la fabrication du mythe Kennedy et à sa destruction que l’on assiste dans ce spectacle mené par les jeunes comédiens du Conservatoire de Bobigny.

- Du 16 au 21 novembre 2012, salle Oleg Efremov, "Les trois sœurs" d’Anton Tchekov, mise en scène Lev Dodine.

Sous la censure soviétique, Lev Dodine travaille sur un théâtre engagé et critique ("  Frères et sœurs", "Les étoiles dans le ciel matinal", "Gaudeamus ") . Ce n’est qu’à la disparition de cette oppression qu’il aborde le répertoire classique en commençant par Tchekov qui apparaît alors comme une sorte de préface du XXème siècle. Tchekov vouait écrire un vaudeville. Il n’y est pas parvenu. Il a alors écrit ces "Trois sœurs". Dodine tire la pièce vers une noirceur inhabituelle.

- Du 16 novembre au 4 décembre 2012, salle Christian Bourgois, "Peau d’âne" d’après Charles Perrault. Texte et mise en scène Jean-Michel Rabeux.

Avec son adaptation de "Peau d’âne" et celle de " Barbe bleue " dont les représentations seront données à la MC93 en mars 2013, Jean-Michel Rabeux revisite Charles Perrault avec une délicatesse qui ne refuse pas la férocité. Un théâtre de jubilation, de liberté, de rêve et de magie.

- Du 11 au 29 janvier 2013, salle Oleg Efremov, " R & J Tragedy" d’après "Roméo et Juliette" de William Shakespeare, mise en scène Jean-Michel Rabeux.

Initiales mythiques d’une passion qui ne connaît que la mort comme limite. Une passion insupportable pour ceux qui veulent soumettre la fougue amoureuse aux carcans des convenances sociales, à la raison d’État ou à une haine ancestrale. Théâtre cruel mais rempli de tendresse. Théâtre du verbe haut, de la parole qui traverse les corps. Théâtre de mots, de chants et de danse…

- Du 14 janvier au 13 février 2013, salle Christian Bourgois "Histoires diaboliques" de Nicolas Gogol, mise en scène Anton Kouznetsov.

Après avoir mis en scène "Les âmes mortes" , Anton Kouznetsov adapte trois nouvelles ukrainiennes, histoires diaboliques, drôles et effrayantes qui nous transportent dans ce monde russe où l’irrationnel se fond au quotidien. Ces satires fantastiques sont remplies d’humanité et de tendresse pour des personnages dans la tête de qui "souffle le vent".

- Du 2 au 9 février 2013, salle Oleg Efremov, "The master & Margarita" , texte de Michaïl Boulgakov, mise en scène Simon McBurney.

Un superbe voyage tiré de l’œuvre magistrale de Bougalkov qui nous conduit de la Jérusalem romaine de Ponce Pilate et du Christ au Moscou de Staline. Voyage entre terre et ciel guidé par un Satan de génie. Voyage fantastique, labyrinthique et jubilatoire où se mêlent naturellement le réel et l’imaginaire.

- Du 19 au 26 mars 2013, salle Christian Bourgois, "La barbe bleue" d’après Charles Perrault, mise en scène Jean-Michel Rabeux.

Chez Charles Perrault, le merveilleux est au service de la cruauté humaine. Mais avec Jean-Michel Rabeux, le merveilleux se met au service d’un humanisme qui prouve que l’amour est la seule résistance possible à la mort.

- Du 22 au 25 mars 2013, salle Oleg Efremov, "Fin de partie" de Samuel Beckett, mise en scène Bernard Lévy.

Depuis sa création en 1956, la pièce de Samuel Beckett n’a pas pris une ride. Un théâtre à la construction presque mathématique dans l’univers singulier duquel il faut se laisser porter. Un théâtre qui ne veut pas signifier, qui ne veut pas souligner le sens, mais questionner la réalité du temps qui passe inexorablement.

- Les 28 et 29 mars 2013, salle Christian Bourgois, "Travail" direction artistique et réalisation Philippe Jamet.

"Comment vivons-nous et qu’est-ce que vivre ?" C’est ce même questionnement qui traverse les propositions artistiques de Philippe Jamet, chorégraphe et vidéaste. C’est à la lecture de "Histoires orales du travail aux États-Unis" paru à la fin des années 70 que le projet est né chez Philippe Jamet d’aborder le thème du travail tel qu’il est vécu aujourd’hui.

- Du 5 au 7 avril 2013, salle Oleg Efremov, "The tempest" d’après William Shakespeare et Henry Purcell. Un spectacle du Theatro Praga (Lisbonne), mise en scène Pedro Penim.

Dans sa version bachique et foraine du "Songe d’une nuit d’été" et de "Fairy Queen" le theatro Praga fabriquait d’étonnantes contrefaçons en mêlant images-musique-texte et modernités de pacotille. Ici, convoquant à nouveau Shakespeare et Purcell, il ouvre un passionnant chantier où théâtre et musique se heurtent, se neutralisent, se complètent.

- Du 8 au 23 avri 2013, salle Christian Bourgois "Le paysan de Paris" d’après Louis Aragon, mise en scène Sarah Oppenheim.

En 1924-25, Louis Aragon écrit une œuvre romanesque qui tient de l’essai philosophique et du conte poétique. C’est une vaste flânerie au hasard des vitrines et des pancartes, des monuments et des paysages au cours de laquelle nous sont livrées ses réflexions sur la ville, sur le temps qui passe et la force des désirs amoureux qui l’habitent.

- Du 12 au 21 avril 2013 salle Oleg Efremov, "Les Apaches", mise en scène, décors et costumes de Macha Makeïeff.

Ils étaient jeunes, hardis, dandys. Ils vivaient en bande dans les quartiers de Belleville et des fortifications et faisaient la une des journaux à la fin du XIXème siècle. On les avait surnommés "Les Apaches". Ils sont devenus des héros de music-hall et de cinéma et revivent aujourd’hui dans le spectacle de Macha Makeïeff.

- Du 24 mai au 9 juin 2013, salle Christian Bourgois, "Judith (le corps séparé)" Texte Howard Barker, mise en scène, scénographie et costumes Chantal de la Coste.

C’est la confrontation terrible entre Judith qui veut sauver les juifs de Béthulie et Holopherne, le terrible général assyrien, venu pour les exterminer.

- Les 22, 24, 26 et 28 juin 2013, salle Oleg Efremov, Opéra. "Il mondo della luna" de Franz Joseph Haydn, livret Carlo Goldoni, mise en scène David Lescot.

Ecelitico, le faux astronome aidé de ses compères Ernesto et Cecco fait croire au vieux Buonafede que là-haut,les jolies demoiselles aiment les vieillards et que les hommes règnent sur les femmes…

La MC93, c’est aussi

La 24ème édition de "Afri-Color" en partenariat avec TGP-CDN de Saint-Denis Le 7 décembre 2012 " Échappées africaines" et le 8 décembre "Transes".

Du 5 au 26 avril 2013, dans 13 villes de la Seine-Saint-Denis, "Les banlieues bleues" . A la MC93, le 26 avril 2013, salle Oleg Efremov.

Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis. A la MC 93, salle Oleg Efremov et salle Christian Bourgois, du 14 au 16 mai 2013

Atelier des 200, quatrième édition. Cinq metteurs en scène font travailler 200 accros de théâtre. Sur textes et musiques.

Festival des écoles, quatrième édition. Les talents conjugués d’artistes et d’enseignants qui tiennent à transmettre aux élèves, le sens d’une aventure théâtrale.

MC 93 1 boulevard Lénine 93 000 Bobigny

www.mc93.com

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) :01 4160 72 72

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Ruy Blas »
    Cet été le château de Grignan se met à l’heure de l’Espagne du XVIIème siècle pour accueillir le drame romantique de Victor Hugo. La reine d’Espagne vient d’exiler Don Salluste qui a déshonoré une de ses... Lire la suite (21 juillet)
  • La nuit juste avant les forêts
    Tout d’abord, il y a le texte, dur, puissant, superbe, qui résonne fortement avec l’actualité. Et pourtant, Bernard-Marie Koltes l’a écrit et fait représenter dans le Off d’Avignon en 1977. Il ne sera... Lire la suite (20 juillet)
  • Alain Paris chante les fables de La Fontaine
    Est-ce l’horaire ? Est-ce le lieu très excentré près des remparts de l’Oulle ? Il y avait peu de monde pour ce joli spectacle et c’est bien dommage. Alain Paris chante les fables de La Fontaine,... Lire la suite (17 juillet)
  • Beaucoup de bruit pour rien
    La modernité de cette pièce écrite en 1600 est saisissante. Elle est accentuée par la mise en scène intelligente de Salomé Villiers et Pierre Hélie. L’action est placée dans un cadre qui évoque tout... Lire la suite (8 juillet)
  • « Dévotion, dernière offrande aux dieux morts »
    Clément Bondu, écrivain, poète, musicien et metteur en scène en résidence aux Plateaux Sauvages signe le texte et la mise en scène de ce spectacle dont il nourrissait le projet depuis plusieurs années... Lire la suite (3 juillet)