Actualité théâtrale

Jusqu’au 18 juin au Théâtre de Belleville

« Ma folle otarie » Du 6 au 27 juillet au Théâtre des Halles à Avignon

C’est un homme qui n’a jamais dit ni oui ni non, qui n’a rien vécu, qui n’a jamais connu l’amour. Il est transparent et tout semble l’effrayer. Un jour il s’aperçoit que tous ses slips ont perdu une taille. Il en rapporte, rangés par couleur, une pleine valise au magasin. Il n’entre plus dans les sièges d’avion. Il n’y comprend rien. Bref ses fesses ont triplé, voire plus, de volume au point qu’il s’envolera.

Théâtre : Ma folle otarie

Ce texte empreint d’une poésie burlesque et tendre de Pierre Notte, qu’il a lui-même mis en scène, est porté par Brice Hillairet. Avec son pantalon à pinces hors d’âge, son air lunaire il est cet homme égaré qui a peur de tout, avale sa salive avec difficulté, se voit monstrueux et rêve qu’un jour il partira loin de lui-même. Il devient cet homme émerveillé par la découverte d’un être mystérieux dont il ne parle pas la langue, une « folle otarie » ou plutôt une femme, quelqu’un de tout aussi étranger pour lui, une femme avec qui il ne se sent plus monstrueux, une femme qu’il aime.

Il chante, il vole, il s’ouvre, il s’épanouit. Il nous emporte dans son rêve.

Micheline Rousselet

Du mercredi au samedi à 21h15

Théâtre de Belleville

94 rue du Faubourg du Temple, 75011 Paris

Réservations (partenariat Réduc’snes tarifs réduits aux syndiqués Snes mais sur réservation impérative) : 01 48 06 72 34

Autres articles de la rubrique Actualité théâtrale

  • « Providence »
    Lorsque les tours jumelles se sont effondrées le 11 septembre 2001 à New-York, il y a eu des milliers de morts, mais aussi plusieurs dizaines de disparus dont on n’a jamais retrouvé nulle trace. On... Lire la suite (13 avril)
  • « Suzanne »
    Paul se marie avec Louise, sous le bruit de la canonnade, à la veille de partir à la guerre en 1914. En 1915 il déserte, revient chez lui et, avec l’aide de Louise, se travestit en femme pour... Lire la suite (11 avril)
  • « Qui suis-je ? »
    Vincent est en Troisième. Il a quatorze ans et demi, se trouve un physique d’endive, est intelligent et bon élève, mais nul en sport, ce qui lui vaut les sarcasmes du prof de gym et des autres... Lire la suite (8 avril)
  • « Madame Marguerite »
    Curieuse institutrice que cette Madame Marguerite, qui insiste sur son nom, l’écrit au tableau tout comme un certain nombre de sentences sur la vie, la mort, le sexe pour qu’elles s’inscrivent dans... Lire la suite (6 avril)
  • « Tous mes rêves partent de Gare d’Austerlitz »
    Dans une Maison d’arrêt de femmes, des prisonnières se retrouvent à la bibliothèque. Elles y évoquent leur quotidien, leur travail, leurs amours, leur enfance ou leurs rêves. Le soir de Noël elles ont... Lire la suite (4 avril)