Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

Un film de Steven Wouterlood (Pays-Bas)

« Ma folle semaine avec Tess » Sortie en salles le 18 septembre 2019.

Sam, onze ans passe ses vacances d’été avec sa famille, sur une idyllique île néerlandaise. Il a pris la décision de s’isoler plusieurs heures par jour pour s’habituer à une solitude dont il compte faire son mode de vie. Mais sa rencontre avec l’intrépide Tess va remettre son projet en question et le lancer dans un enchaînement d’ aventures. La jeune fille, à peine plus âgée que lui, cache un secret que Sam a décidé de mettre à nu pour conduire les inquiétudes de sa nouvelle amie vers une issue heureuse.

Cinéma : ma folle semaine avec Tess

«  Ma folle semaine avec Tess » est l’adaptation du livre éponyme d’Anne Woltz qui était, tout comme l’est le film de Steven Wouterlood, une histoire touchante avec un mélange d’émotion, d’humour et une belle énergie dans la tradition pour accompagner une certaine littérature pour jeune adolescent où il s’agit de tirer au clair un secret, ici familial.

L’« enquêteur »est un garçon de onze ans dont l’esprit vif et curieux va le pousser à défaire les fils d’une énigme et qui, grâce à sa pugnacité, parviendra à remettre de l’ordre dans une situation particulièrement complexe.

Le film s’adresse à un jeune public mais ses qualités cinématographiques, sa construction, le contour très soigné de ses personnages, le traitement de thèmes universels le hissent à l’état d’un film qui peut tout autant intéresser un public d’adultes.

C’est une histoire d’enfants qui les amène à pénétrer le monde des adultes qu’ils explorent comme ils entreraient dans une forêt vierge avec une grande dose d’inconscience et un atout capable de leur faire passer tous les obstacles, leur innocence.

On pourra reprocher au film de Steven Wouterlood de se dérouler dans une sorte d’angélisme, de raconter une belle histoire dans les beaux décors qu’offre l’île avec ses plages sauvages, ses dunes, ses surfaces boisées et cette grandeur des paysages qui mettent l’accent sur le fait que Sam fait partie d’un monde plus vaste que lui.

Les deux jeunes comédiens sont remarquables de justesse d’enthousiasme et d’émotion.

Ça se laisse bien voir....

Francis Dubois

Autres articles de la rubrique Actualité cinématographique - avant-premières, festivals...

  • « La bonne réputation »
    Sofia appartient à la haute bourgeoisie locale. En ce début des années 80, elle mène une vie de luxe et d’oisiveté et ne se préoccupe que de futilités. Les échanges superficiels avec ses amies tout aussi... Lire la suite (15 octobre)
  • « L’angle mort »
    Bébé déjà, Dominick disparaissait mystérieusement de la vue de ses proches. Adulte, le pouvoir de se rendre invisible existe toujours mais il ne s’en sert pas beaucoup. Pire, il a fait de son pouvoir... Lire la suite (14 octobre)
  • « Warrior women »
    « Warrior women » dresse le portrait d’une grande dame des luttes indiennes-américaines, Madonna Thunder Hawk. Le film retrace sa vie de militante, de son éveil politique à la fin des années soixante... Lire la suite (13 octobre)
  • « Martin Eden »
    Martin Eden, un jeune marin voué à ne jamais quitter le milieu prolétaire qui est le sien va, grâce à sa nature curieuse et ambitieuse et au bénéfice de rencontres favorables, voir se dessiner une... Lire la suite (13 octobre)
  • « Mathias et Maxime »
    Mathias et Maxime sont deux amis d’enfance. Leurs rapports amicaux et limpides ne sont menacés d’aucun changement jusqu’au jour où, pour les besoin d’un court métrage amateur, on leur demande de jouer... Lire la suite (12 octobre)